Le Niger annonce la reddition de membres de Boko Haram

Des soldats nigériens assurant la sécurité d'un sommet anti-Boko Haram dans la ville de Diffa, en 2015. Plusieurs dizaines de membres du mouvement islamiste Boko Haram se sont rendus aux autorités dans le sud du Niger, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur, Mohamed Bazoum. /Photo d'archives/REUTERS/Warren Strobel

NIAMEY (Reuters) - Plusieurs dizaines de membres du mouvement islamiste Boko Haram se sont rendus aux autorités dans le sud du Niger, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur, Mohamed Bazoum.

"31 jeunes de Diffa enrôlés il y a qlqs années dans les effectifs de Boko Haram et qui ont décidé de faire reddition", écrit-il sur Twitter pour illustrer une photo prise lors de sa visite à Diffa, qui le montre avec plusieurs d'entre eux encadrés par des militaires.

Il ajoute qu'une réunion devait avoir lieu au stade de la ville "pour le lancement de l'opération de prise en charge de la reddition des éléments BH".

Les exactions imputées à Boko Haram, qui a pris les armes en 2009, ont fait 15.000 morts et 2,4 millions de déplacés au Nigeria, au Cameroun, au Niger et au Tchad.

Parmi eux, plusieurs milliers d'habitants de Diffa ont été contraints à la fuite, en juin.

L'offensive lancée il y a un an par les troupes nigérianes et celles des pays voisins ont contraint la secte islamiste, qui a un moment contrôlé une zone du nord-est du Nigeria aussi vaste que la Belgique, à se replier dans la forêt de Sambisa.

Plusieurs centaines de combattants s'étaient déjà rendus aux autorités tchadiennes en octobre et en novembre.

(Boureima Balima, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages