Le G20 inquiète le pape

Le pape François se dit inquiet des alliances qui pourraient être scellées aux dépends des pauvres et des migrants à l'occasion du sommet du G20. /Photo prise le 28 juin 2017/REUTERS/Tony Gentile

MILAN (Reuters) - Le pape François se dit inquiet des alliances qui pourraient être scellées aux dépends des pauvres et des migrants à l'occasion du sommet du G20, dans un entretien publié samedi par le quotidien italien La Repubblica.

"Je crains qu'il y ait des alliances très dangereuses entre les puissances qui ont une vision déformée du monde : l'Amérique et la Russie, la Chine et la Corée du Nord, la Russie et Assad dans la guerre en Syrie", dit-il.

Les plus grands dangers, poursuit le souverain pontife, sont ceux qui pèsent sur "les pauvres, les faibles, les exclus, dont les migrants font partie".

"D'autre part, il y a des pays où la majorité des pauvres ne provient pas de flux migratoires, mais de catastrophes sociale. D'autres ont peu de pauvres, mais craignent l'invasion des migrants. Voilà pourquoi le G20 m'inquiète", ajoute-t-il.

(Giulia Segreti, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages