Laure Calamy atteinte de pyrophobie : ses angoisses sont parfois très difficiles à gérer...

Laure Calamy atteinte de pyrophobie : ses angoisses sont parfois très difficiles à gérer... - BestImage, Coadic Guirec
Laure Calamy atteinte de pyrophobie : ses angoisses sont parfois très difficiles à gérer... - BestImage, Coadic Guirec

Laure Calamy enchaîne les projets cinématographies. Dans "Annie Colère" en salles le 30 novembre prochain, elle incarne un personnage fort, une ouvrière enceinte de son troisème enfant qui décide d'avortement illégallement. Si puissante face caméra, l'actrice l'est beaucoup moins quand les lumières s'éteignent...

Tout le monde s'arrache Laure Calamy. Elevée au rang de star après sa participation à la série Dix pour cent, tout en conservant son image de flemme accessible, l'actrice française de 47 ans n'en finit plus de tourner. Nommée dans la catégorie meilleure actrice pour son rôle dans Une femme du monde de Cécile Ducrocq, Laure Calamy est à nouveau annoncée dans les salles obscures le 30 novembre prochain.

Dans Annie Colère, l'actrice y incarne le rôle d'une ouvrière qui tombe accidentellement enceinte de son troisième enfant en 1974, quelques mois avant la promulgation de la loi Veil adoptée en janvier 1975 et qui légalise le droit à l'avortement. Annie fait alors la rencontre du MLAC – Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception – qui pratique les avortements illégaux aux yeux de tous. Accueillie par ce mouvement unique, fondé sur l'aide concrète aux femmes et le partage des savoirs, elle va trouver dans la bataille pour l'adoption de la loi sur l'avortement un nouveau sens à sa vie.

Seule une femme sure de ses convictions et avec un caractère solide peut endosser un rôle aussi fort. Laure Calamy l'est dès qu'elle se retrouve devant une caméra mais elle devient une toute autre femme quand le jeu d'actrice n'est plus là. Une femme qui peut parfois faire face à des angoisses comme le racontent des personnes qui la connaissent très bien dans Le journal du dimanche.