Publicité

Laura éliminée de "Koh-Lanta" : "Certains aventuriers seraient prêts à vendre père et mère"

Bande-annonce de la réunification de
Bande-annonce de la réunification de "Koh-Lanta" 2023 - Capture d'écran TF1

À quelques encablures de la mythique épreuve de l'orientation, Laura a été éliminée de "Koh-Lanta : le feu sacré" ce mardi 23 mai 2023. Interview.

Fin de partie pour Laura. La bonne copine de "Koh-Lanta : le feu sacré" a fait les frais de sa montée en puissance dans le jeu d'aventure de TF1. Trop dangereuse au goût de Frédéric, Nicolas et Quentin, la photographe de Charente-Maritime a été la dernière victime de l'alliance des "Puissance 4". Pour puremedias.com, la jeune trentenaire revient sur son aventure.

Propos recueillis par Benjamin Rabier

puremedias.com : Qu'est-ce qui vous a donné envie de participer à "Koh-Lanta" ?
Laura : C'était un tout. Le côté survie, l'expérience humaine et l'aventure. Ce mix des trois me convenait bien. C'était une évidence, un nouvel objectif à atteindre et une suite logique pour moi.

Une suite logique ?
De ma vie. J'ai fait du sport à un bon niveau quand j'étais jeune. Ensuite, j'ai calmé le sport puis je me suis épanouie professionnellement. Dans mes relations amicales et amoureuses aussi. C'était un nouveau challenge.

Quand vous avez découvert les autres aventuriers du "Feu sacré", qu'avez-vous pensé ?
Sur le bateau, on fait immédiatement connaissance, on comprend tout de suite qu'il y a certains profils beaucoup plus sportifs. On se doute qu'il y a des stratèges. Je savais que certains aventuriers seraient prêts à vendre père et mère. Au fur et à mesure, rien que la première épreuve, de sauter du bateau pour rejoindre la plage à la nage, vous...

Lire la suite


À lire aussi

"Chemins de traverse" : Après Virginie Efira, qui seront les futurs invités d'Agathe Lecaron sur France 3 ?
Football : TF1 lance un "after" après France/Grèce présenté par Thomas Mekhiche le lundi 19 juin
France Inter : Rebecca Manzoni succédera à Jérôme Garcin à la présentation du "Masque et la plume" en janvier 2024