Publicité

Comment faire mûrir un kaki plus rapidement ?

En fait, le nom français de cette essence vient d’Amérique. Le plaqueminier est présent depuis très longtemps sur la côte Est des États-Unis. Les Indiens Algonquins qui consommaient ses fruits l’ont baptisé piakimin, devenu "plaqueminier" en français quand il fut introduit en Europe au XVIIIe siècle. On croquait alors des "figues caques", que l’on appelait aussi "plaquemines". Mais pourquoi kaki ? La variété du Japon, Diospyros kaki, la plus consommée chez nous aujourd’hui, a fini par s’imposer sur et dans la langue !

Le kaki est le fruit du plaqueminier (Diospyros kaki), un arbre originaire de Chine, mais largement cultivé dans de nombreuses régions du monde, y compris en Europe et en Amérique. Le fruit du kaki est de forme généralement ronde ou ovale, et il peut varier en couleur, allant du jaune orangé au rouge orangé, en passant par le rouge foncé. La texture de la chair du kaki est douce et gélatineuse lorsqu'il est mûr, et son goût est sucré avec une légère touche d'astringence, surtout lorsque le fruit n'est pas complètement mûr. Les kakis sont souvent consommés frais, mais ils peuvent également être utilisés dans une variété de recettes, notamment en confitures, en desserts ou même en plats salés.

En France, le plaqueminier pousse essentiellement dans le Sud, mais on en trouve également dans la vallée de la Loire. La récolte des fruits s’étend d’octobre à janvier. Le kaki peut se cueillir dès que sa couleur vire à l’orangé. Il faudra cependant patienter avant de le déguster. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’île de la Déception, dans l’Antarctique, permettrait d’en savoir plus sur la vie extraterrestre
En France, plus d’un tiers des sachets de riz sont contaminés aux pesticides selon une étude
Jeux Olympiques : il y a un risque de canicule cet été à Paris
Comment rafraîchir son intérieur de manière écologique ?
Le plus grand avion 100% électrique jamais conçu pourrait voler d'ici 2033