L'Assemblée nationale donne son feu vert à un soutien aux aides à domicile

Source AFP
·1 min de lecture
Ce dispositif doit entrer en vigueur à partir du mois d'avril prochain (illustration).
Ce dispositif doit entrer en vigueur à partir du mois d'avril prochain (illustration).

C'est un coup de pouce qui attend une profession exposée au cours des derniers mois. L'Assemblée nationale a voté jeudi soir, unanimement, en faveur d'une enveloppe de 150 millions d'euros en 2021 puis 200 millions à partir de 2022, pour augmenter les salaires des aides à domicile, qui interviennent chez des personnes âgées ou handicapées. Un amendement du gouvernement en ce sens au projet de budget de la Sécu a été approuvé par 128 voix. « Oui, nous allons avancer avec volontarisme pour revaloriser les métiers et les salaires » des aides à domicile, a lancé la ministre déléguée à l'Autonomie Brigitte Bourguignon, qui doit présenter en 2021 une réforme de l'aide aux personnes âgées vulnérables. Avec ce soutien budgétaire, « notre priorité sera de résorber impérativement les bas salaires », a ajouté la ministre.

Les aides à domicile sont actuellement « des travailleurs pauvres » et le métier, exercé la plupart du temps par des femmes, est « sous-valorisé, sous-reconnu », a souligné le ministre des Solidarités Olivier Véran. Gauche et droite ont salué ce « petit pas ». L'Insoumis François Ruffin a défendu avec succès un amendement pour inscrire l'objectif de « dignité » de ces professionnelles de l'aide à domicile, via cette enveloppe.

L'objectif d'une hausse de salaire de 15 %

Le dispositif proposé par l'État est un « cofinancement avec les conseils départementaux », compétents en matière d'aide à domicile : l'enveloppe débloquée par le gouvernement doit finan [...] Lire la suite