L'armée jordanienne repousse des djihadistes qui fuyaient la Syrie

Un soldat syrien à la frontière entre la Syrie et la Jordanie. L'armée jordanienne a annoncé avoir tué cette semaine plusieurs djihadistes du groupe Etat islamique (EI) qui s'approchaient de la frontière jordanienne pour fuir l'avance des forces gouvernementales syriennes dans la vallée du Yarmouk. /Photo prise le 7 juillet 2018/REUTERS/ Omar Sanadiki (Reuters)

AMMAN (Reuters) - L'armée jordanienne a annoncé avoir tué cette semaine plusieurs djihadistes du groupe Etat islamique (EI) qui s'approchaient de la frontière jordanienne pour fuir l'avance des forces gouvernementales syriennes dans la vallée du Yarmouk.

Les soldats jordaniens ont bombardé le groupe djihadiste et les tirs ont duré près de vingt-quatre heures, entre mardi après-midi et mercredi après-midi, a précisé une source militaire jordanienne. "Les membres de Daech ont été contraints de se retirer à l'intérieur du territoire syrien et plusieurs d'entre eux ont été tués."

L'armée syrienne appuyée par l'aviation russe a repris ces dernières semaines le contrôle du bassin du Yarmouk qui était aux mains des islamistes de l'Armée Khaled Bin Walid, un groupe affilié à l'EI.

(Suleiman Al-Khalidi; Guy Kerivel pour le service français)