Largo Winch (TMC) : Les 6 raisons d’un succès

·1 min de lecture

Une BD culte

L’intrigue est inspirée des deux premiers albums (L’Héritier et Le Groupe W) de la bande dessinée du dessinateur Philippe Francq et de l’écrivain Jean Van Hamme. Certains détails financiers de l’histoire ont également été puisés dans les deux suivants (O.P.A. et Business Blues). Aux manettes de cette superproduction française, Jérôme Salle, le réalisateur d’Anthony Zimmer. Il s’est adjoint la complicité du scénariste Julien Rappeneau (36 quai des Orfèvres). Et, en hommage clin d’œil, Van Hamme apparaît dans le film parmi les figurants.

Tournage international

Démarré en Sicile, il s’est poursuivi à Malte, à Macao, en Croatie, en Sicile et Hong Kong. Soit 86 jours ! Seules quelques scènes d’intérieur ont été réalisées en studio en France. Lors du tournage de la scène d’action à Hong Kong où Tomer/Largo saute d’un pont sur un bus, le réalisateur a travaillé comme les productions locales chinoises : équipe réduite, sans autorisation.

À lire également

Messiah (Netflix) : la série victime d’un appel au boycott, Tomer Sisley réagit

Tomer Sisley, "the" star

Pour incarner Largo Winch, le héros milliardaire rebelle qui hérite d’un empire contre une flopée de méchants associés, Tom... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi