De l'Antiquité à Wonder Woman : qui sont vraiment les Amazones ?

Par William Blanc
·1 min de lecture
WONDER WOMAN 1984 de Patty Jenkins (2020). Gal Gadot reprend le rôle de la super héroïne après un premier film en 2017, d'après le personnage du comic book de William Moulton Marston. La date de sortie exacte en salle de cette suite, initialement prévue pour l'été 2020 puis décalée à décembre, reste encore en suspens chez Warner, en raison de la pandémie de coronavirus.
WONDER WOMAN 1984 de Patty Jenkins (2020). Gal Gadot reprend le rôle de la super héroïne après un premier film en 2017, d'après le personnage du comic book de William Moulton Marston. La date de sortie exacte en salle de cette suite, initialement prévue pour l'été 2020 puis décalée à décembre, reste encore en suspens chez Warner, en raison de la pandémie de coronavirus.

William Blanc est historien. Il est notamment l'auteur de Winter Is Coming, une brève histoire politique de la fantasy, de Super-Héros, une histoire politique et du Roi Arthur, un mythe contemporain. Il a également participé au « Dictionnaire de la fantasy » dirigé par Anne Besson.

Elles nous fascinent depuis des siècles. Leur seul nom nous intimide par la puissance qu'il suggère. Leur mythologie a imprégné jusqu'à la culture comics et, sous la bannière de leur plus célèbre icône, Wonder Woman, elles ont aussi conquis le box-office mondial. Et pourtant, que de confusions au sujet des Amazones, figures de légende dont les traces remontent aux auteurs grecs anciens et notamment à l'?uvre d'Homère. Au sommet de la pile d'interrogations sur ces femmes guerrières : ont-elles bel et bien existé durant l'Antiquité ? Le débat a été relancé par de récentes fouilles archéologiques paraissant accréditer l'hypothèse de combattantes notamment chez le peuple des Sarmates, vivant au Ier millénaire avant notre ère dans l'actuelle steppe russo-ukrainienne. Mais, qu'elle s'appuie ou non sur des éléments réels, c'est bien la légende qui, encore aujourd'hui, fait parler d'elle.

Les Amazones, comme l'imaginent les auteurs antiques, représentent en effet une société inversée. Pour Diodore de Sicile, écrivant au Ier siècle avant notre ère, elles ont existé dans un lointain passé et vivaient en Asie, dans des contrées dites « ?barbares » où l'on ne parlait pas le grec. Ce monde anc [...] Lire la suite