Publicité

L'amour est dans le pré – "Il a l'air top", "épouse-moi","Il fait battre mon petit coeur", "Il va se faire croquer", "Sexy", "La prod va se noyer dans les lettres, mais vraiment" : Baptiste embrase Twitter, Karine Le Marchand recadre prudemment

Capture écran M6 direct/L'amour est dans le pré
Capture écran M6 direct/L'amour est dans le pré

Premiers portraits et premier gros coup de cœur. Ce lundi 30 janvier 2023, M6 dévoilait les premiers visages de la nouvelle saison de L'amour est dans le pré. Parmi eux, celui de Baptiste, un papa trentenaire qui a fait craquer de (très) nombreux téléspectateurs, aussi bien pour son physique avantageux que pour ses qualités morales. Son succès s'annonce tellement grand que Karine Le Marchand a jugé bon de durcir un peu les règles...

À quelques jours de la Saint-Valentin, les téléspectateurs d'M6 ont eu ce lundi 30 janvier 2023 la joie de retrouver leur programme le plus romantique. L'amour est dans le pré inaugurait sa dix-huitième saison, avec la diffusion des portraits des candidats. L'occasion de découvrir les visages des agriculteurs qui partent courageusement en quête de l'amour. Pour commencer cette soirée de présentations, la production a frappé fort. Celle-ci a en effet dégainé l'une des plus jeunes recrues du casting (peut-être la plus jeune de la saison), en la personne de Baptiste. Et dès les premières minutes, celui-ci a su retenir l'attention de son auditoire.

Producteur d'huiles essentielles et éleveur de brebis de Provence-Alpes-Côte d'Azur, ce trentenaire "jeune et fringant" a été accueilli chaleureusement par Karine Le Marchand, malgré un brouillard épais le jour du tournage. "T'as un beau sourire, t'as une belle tête", a-t-elle lancé à ce blond aux yeux verts, avec la spontanéité qu'on lui connaît. Quelques secondes plus tôt, l'animatrice tiquait, en le regardant s'avancer vers elle, sur ses baskets d'un blanc impeccable. Mais derrière cette apparence un brin proprette, elle n'a pas tardé à mettre le doigt sur ses failles...

"Les femmes vont toutes craquer pour ce père affectif"

Derrière ses beaux yeux clairs, Baptiste cache une grande blessure. Il y a un an et demi, sa compagne et mère de sa fille Léontine, l'a brusquement quitté. "Elle m'a dit 'tu es un mari parfait, un père formidable, mais je crois que je vais partir'", a raconté le jeune homme, qui a alors vu sa proposition de thérapie de couple être refusée. "La chose qui m'était reprochée était de trop travailler, de ne pas passer assez de temps à la maison", a-t-il ensuite compris. Il aurait perdu 13kg et en trois semaines suite à cette rupture brutale. Et aurait mis un certain temps à remonter la pente, grâce au soutien de ses amis et de sa famille...

Cette conversation difficile aura permis à Karine Le Marchand et aux téléspectateurs de découvrir une sensibilité à fleur de peau, derrière ce physique avantageux. S'il est revenu sur ce douloureux chapitre avec les larmes aux yeux, c'est avec beaucoup de tendresse que le Provençal a pu se confier sur sa relation avec sa fille de 3 ans, Léontine. Dans l'optique de se consacrer le plus possible à elle, le jeune papa a pris la décision de vendre des ânes et des chevaux après sa rupture, afin de dégager un peu de temps. Bien que la petite fille vive loin de lui, elle est sa priorité lorsqu'il a le bonheur de l'accueillir.

Sur Twitter, la combinaison de l'apparence physique agréable et de la sensibilité de Baptiste a eu son petit effet. Beaucoup d'internautes n'ont pas caché craquer pour ce trentenaire, et à voir en lui "le beau gosse de la saison". Les commentaires dithyrambiques ont été particulièrement nombreux.

Encore faut-il correspondre à ses critères : Baptiste souhaite rencontrer une femme qui n'a pas d'enfants ou dont le père n'est pas présent (afin d'éviter d'éloigner un enfant de son père), qui ne fume pas dans l'idéal, stable et qui sache s'engager. Têtu et déterminé, le producteur d'huiles essentielles souhaite se marier et vivre avec sa famille dans la maison qu'il est en train de construire.

Toutes les téléspectatrices intéressées ont pris conscience que la concurrence risque d'être rude, tant les courriers devraient être nombreux. Un avis partagé par Karine Le Marchand : "pour une fois qu'on a un beau garçon qui s'engage... il va crouler sous le courrier celui-là ", a-t-elle conclu à la fin de la discussion. En prévision, l'animatrice a même exceptionnellement précisé en voix off qu'il était inutile d'envoyer des lettres directement chez Baptiste, car seuls les courriers parvenus à la production seraient ouverts. Rappelons que chaque année, des prétendants tentent d'outrepasser les règles de l'émission en écrivant ou se rendant directement chez les agriculteurs, hors caméras...

Vidéo. L'amour est dans le pré. Ce détail dans le portrait de Baptiste qui amuse les internautes