L’allocation de rentrée scolaire est « impossible » à contrôler

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Invité sur le plateau de l'émission « On est en direct », Jean Castex a réagi aux propos polémiques de son ministre de l'Éducation nationale concernant l'allocation de rentrée scolaire.
Invité sur le plateau de l'émission « On est en direct », Jean Castex a réagi aux propos polémiques de son ministre de l'Éducation nationale concernant l'allocation de rentrée scolaire.

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l?Éducation nationale, a provoqué la polémique avec ses propos chocs sur l?allocation de rentrée scolaire. Selon l?ancien recteur, certains allocataires l?utiliseraient pour acheter des « écrans plats ». Jean Castex s?est exprimé à ce sujet, à l?occasion d?une interview dans l?émission On est en direct, ce samedi 4 septembre, sur France 2. D?après le Premier ministre, il n?est pas dans « l?esprit » du gouvernement de « contrôler » l?utilisation de cette allocation. « On ne va pas aller regarder s?ils ont acheté du matériel scolaire avec d?autres revenus que cette allocation? C?est impossible à contrôler, ce n?est pas notre esprit », a déclaré le chef du gouvernement, estimant que ce coup de pouce est une « mesure de pouvoir d?achat ».

Pour Jean Castex, l?allocation de rentrée scolaire est destinée à des familles « pauvres, dans le besoin ». « C?est une allocation utile », a-t-il insisté. Ces réactions font suite aux déclarations controversées de Jean-Michel Blanquer, interrogé dimanche dernier sur la proposition d?une députée de verser l?allocation de rentrée scolaire sous la forme d?un bon d?achat. Le ministre de l?Éducation nationale avait estimé qu?il s?agissait d?une idée « intéressante », méritant d?être « étudiée ». « On sait bien, si on regarde les choses en face, que parfois il y a des achats d?écrans plats plus importants au mois de septembre qu?à d?autres moments », avait-il affirmé sur France 3, avant de réité [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles