Publicité

Voici l'aliment gras qui réduit le risque de crise cardiaque de 40 %

L'un de vos parents a souffert d’une maladie cardiovasculaire ? Il faudrait alors augmenter votre consommation de poissons gras, révèle une nouvelle étude menée par des chercheurs du Karolinska Institutet (Suède) et publiée dans la revue Circulation. Les autorités de santé recommandent de consommer du poisson deux fois par semaine. En effet, ils permettent de faire le plein de protéines de qualité, de fer et d'oméga-3. "Les oméga-3 sont des acides gras dits essentiels car le corps humain ne sait pas les synthétiser : ils doivent donc être apportés par l’alimentation. Ils sont nécessaires au développement et au bon fonctionnement de notre organisme. Ils participent en effet à la bonne santé cardiovasculaire, de la rétine, du cerveau et du système nerveux", indique le Programme National de Nutrition Santé (PNS). Si les bienfaits des oméga-3 sur la santé du cœur ne sont plus à prouvé, des chercheurs suédois appellent à en consommer encore davantage si vous avez des antécédents de maladies cardiaques dans votre famille. Pour rappel, les poissons gras incluent notamment le maquereau, les sardines, le hareng, ou encore le saumon.

Vous pourriez réduire vos risques d'AVC, d'arrêt cardiaque et de crise cardiaque

Les poissons gras contiennent les acides gras oméga-3, l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA). Ces acides gras sont essentiels à de nombreuses fonctions de l'organisme. Aujourd’hui, une vaste étude internationale (...)

Lire la suite sur Top Santé

Des paquets de riz rappelés car susceptibles de contenir des insectes et larves : vérifiez bien votre référence !
Que penser des gummies‚ ces nouveaux compléments alimentaires à la mode ?
Certains aliments croquants pourraient être le moyen de perdre du poids : voici lesquels
La liste noire 2024 des médicaments "plus dangereux qu'utiles" selon la revue Prescrire
La vitamine B12 pour avoir de l'énergie : bonne idée ou pas ? Ce qu'en dit la Science