Avec l'album "L'Héritage Goldman", Michael Jones veut faire "vivre les chansons autrement"

·3 min de lecture
Jean-Jacques Goldman - Patrick Hertzog - AFP
Jean-Jacques Goldman - Patrick Hertzog - AFP

876450610001_6292661172001

On pourrait presque dire que Jean-Jacques Goldman retrouve les rayons des disquaires. Sur le disque-hommage L'Héritage Goldman, disponible ce vendredi, des chanteurs reprennent ses chansons en les réinventant, avec de nouveaux arrangements qui vont du classique - avec les sœurs Camille et Julie Berthollet - au gospel avec la participation du Chœur Gospel de Paris.

Aux manettes, un proche du chanteur de 70 ans qui a quitté la scène depuis une vingtaine d'années: Erick Benzi, ancien arrangeur de Goldman. Le chanteur Michael Jones participe au projet en y reprenant le titre mythique Je te donne, qu'il chantait en 1985 avec la star. Cette fois, il est accompagné par le Chœur Gospel:

"Les chansons, il faut qu'elles vivent", explique-t-il à BFMTV. Mais il ne faut pas rater la nouvelle version, et ce n'est pas si facile que ça. Surtout Je te donne, qui est une chanson difficile à faire autrement (...) Quand Éric est venu en me disant qu'il voulait faire une version gospel, j'ai dit 'chiche'."https://www.youtube.com/embed/5dcMek6TDOU?rel=0

"Ça va faire vivre les chansons autrement"

C'est donc sans son acolyte que Michael Jones interprète une nouvelle fois ce tube, près de 40 ans plus tard. "Ça fait plaisir, parce que ça va faire vivre la chanson autrement", déclare-t-il, en rappelant que "ça fait déjà longtemps que Jean-Jacques a arrêté de faire de la scène":

"Depuis 20 ans je la fais avec le public ou mes camarades musiciens, ou des artistes féminines. C’est une chanson qui est faite pour être chantée à plusieurs, donc c’est une chanson idéale pour faire des duos. J’en profite dès que je peux."

"Jean-Jacques sait tout"

Et que pense Jean-Jacques Goldman de ce nouveau projet? "On n'en parle pas", assure son ami. "J'ai confiance en Erick, je sais qu’Erick ne trahira jamais les chansons de Jean-Jacques, alors je le suis."

"De toute facon, Jean-Jacques sait tout", ajoute-t-il. "Il n’intervient jamais là-dedans, mais il pense comme moi: une fois les chansons sorties, elles appartiennent au public (...) Il va forcément écouter le disque, mais il ne dira rien."

Interrogé sur un éventuel retour de Jean-Jacques Goldman sur scène, Michael Jones reconnaît n'en avoir "aucune idée" mais assure qu'"avec Jean-Jacques tout est possible". "Mais je ne pense pas", conclut-il pourtant. "Il y a toujours des bruits qui courent. Mais Jean-Jacques a décidé de prendre de la distance avec la scène. De toute façon, la seule personne qui sait, c'est lui. (...) Si un jour il veut se joindre à nous, évidemment ce sera avec plaisir, mais c'est lui qui décidera, pas nous".

Le reste de l'album est essentiellement porté par des artistes peu connus - hormis Marina Kaye, qui interprète Pas toi. Un choix délibéré d'Erick Benzi, dix ans après Génération Goldman qui réunissait des stars de la chanson: "Si on prend des chanteurs trop identifiés, il vont phagocyter le projet", explique ce dernier. "La star, pour moi, c'est les chansons."

En outre, une tournée se profile. Elle regrouperait les anciens musiciens de Jean-Jacques Goldman et certains des jeunes talents du disque. Elle est prévue pour la rentrée 2022, et une date est fixée à l'Olympia le 25 septembre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles