Publicité

"Lait" d’amphibien, forêt fossilisée et adaptation au changement climatique : l’actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire de l’actualité des sciences du 12 mars 2024 : certains amphibiens "allaitent" leur progéniture, la découverte de la plus ancienne forêt fossilisée en Angleterre et une demande d’action publique de la Cour des comptes sur l’adaptation au changement climatique.

L’actualité des sciences du 12 mars 2024 c'est :

En animaux : Ces drôles d’amphibiens "allaitent" leur progéniture !

  • Les femelles cécilies de l’espèce Siphonops annulatus, un groupe diversifié d'amphibiens vermiformes, nourrissent leurs nouveau-nés avec un liquide qu’elles sécrètent elles-mêmes.

  • Le ravitaillement avec cette substance riche en lipides et en glucides – similaire au lait mammifère – se poursuit pendant environ deux mois après l’éclosion et favorise la croissance rapide des petits.

  • Cette découverte inédite ouvre de nouvelles perspectives sur l’évolution des stratégies de reproduction et apporte un éclairage précieux sur la biologie évolutive.


En archéo & paléo : "Assez étrange" : la plus ancienne forêt fossilisée connue a été découverte en Angleterre.

  • Des chercheurs britanniques ont trouvé ce qui est désormais considéré comme la plus vieille forêt fossilisée, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

  • La forêt d’arbres fossilisés, du genre Calamophyton, aurait 390 millions d'années. La découverte fait tomber un précédent record.

  • Les chercheurs ont pu repérer des plantes, des bûches, des traces de racines et des structures sédimentaires, préservées dans le grès.


En nature & environnement : Adaptation au changement climatique : la Cour des comptes demande une stratégie claire face au "mur d'investissements".

  • La Cour des comptes se félicite d'une "prise de conscience" de l'urgence de s'adapter au changement climatique mais demande à l'État de jouer plus clairement son rôle de stratège et de mieux chiffrer les efforts budgétaires nécessaires.

  • Dans le rapport annuel, les magistrats soulignent "la nécessité que l'action publique en faveur de l'adaptation au changement climatique soit transparente, cohérente et efficiente".

  • Une exigence qui se décline en 16 chapitres allant de l’immobilier aux cultures céréalières, du rôle des banques à l'avenir du réseau électrique... Et qui concerne aussi bien l’État que de grandes entreprises publiques.


En santé : Des cher[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi