L'affaire Hélène Pastor, la milliardaire monégasque assassinée, rejugée en appel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 6 mai 2014, Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur égyptien Mohamed Darwich, 63 ans, sont mortellement blessés par balles. Ce crime avait secoué la tranquille principauté de Monaco dont Hélène Pastor était une des plus grosses fortunes, héritière d'un empire immobilier estimé à 12 milliards d'euros.

L'assassinat de la milliardaire monégasque Hélène Pastor revient devant la justice lundi à Aix-en-Provence: d'un côté, l'imprévisible gendre, commanditaire présumé, condamné à perpétuité en première instance ; de l'autre, le fils, auteur d'un grand déballage familial juste avant ce procès en appel. Le 6 mai 2014, Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur égyptien Mohamed Darwich, 63 ans, sont mortellement blessés par balles, devant l'hôpital de Nice où elle était venu de rendre visite à son fils, Gildo, victime d'un AVC.

À lire : Meurtre d'Hélène Pastor, l'heure de vérité

Ce crime avait secoué la tranquille principauté de Monaco dont Hélène Pastor était une des plus grosses fortunes, héritière d'un empire immobilier estimé à 12 milliards d'euros. Wojciech Janowski, compagnon de sa fille Sylvia et ex-consul honoraire de Pologne à Monaco, a été condamné en première instance en 2018 à la perpétuité. Aujourd'hui âgé de 72 ans, en détention provisoire depuis plus de sept ans, après deux reports du procès en appel, "il va plaider non coupable", a insisté son avocat, Me Jean-Jacques Campana, auprès de l'AFP. Objectif: "Amener les jurés à se poser des questions sur les éléments matériels du dossier, malgré (les) aveux" initiaux de son client.

"On attend avec intérêt le positionnement de Wojciech Janowski car avec lui il faut s'attendre à tout, on n'est pas à l'abri d'un revirement", a commenté Me Gérard Baudoux, avocat de Gildo Pallanca Pastor, toujours auprès de l'AFP. "Est-ce qu'il va tout nier ? Nier à moitié ? Sa crédibilité, c'est terminé", a embrayé Me Jean-Robert Phung, avocat de Pascal Dauriac, le coach sportif que Janowski aurait chargé d'organiser les crimes.

Car le principal accusé, décrit comme un manipulateur,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles