L'acteur star d'un des films préférés de Poutine soutient les Ukrainiens

L'acteur russe Artur Smolyaninov en 2009 - Ivan Bessedin - Flickr - CC
L'acteur russe Artur Smolyaninov en 2009 - Ivan Bessedin - Flickr - CC

Le "Rambo russe" est passé à l'ennemi. L'acteur russe Artur Smolyaninov, héros musclé de films comme La 9e compagnie, sur des soldats russes piégés en Afghanistan en 1988 - un film qui compte parmi les préférés de Vladimir Poutine - est désormais persona non grata en Russie.

Depuis que l'acteur a affiché, le 9 janvier, son soutien à l'Ukraine, le ministère de la justice russe le considère comme un "agent étranger". Un député russe a même proposé d'ouvrir une enquête pénale et de "révoquer son passeport", selon Novaya Gazeta.

Considéré comme "un traître"', l'acteur risque aujourd'hui des poursuites. Le chef du Comité d'enquête russe a demandé dès le 9 janvier qu'une procédure pénale soit ouverte contre Smolyaninov.

"Un traître"

"Personne au Kremlin ne pense rien de bon de cet acteur. Mais dans ce cas particulier, il est plus important de savoir ce que nos agences compétentes pensent de ces remarques", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Un autre député a suggéré que l'acteur ne puisse plus jouer dans des films d'Etat. Par ailleurs, tout ce qui est créé par des "agents étrangers" est désormais considéré comme nuisible à la santé et au développement des enfant et marqué comme contenu pour adultes.

undefined

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Nous sommes frères, que nous le voulions ou non", a-t-il déclaré dans la même interview, évoquant le sort des Ukrainiens. "Pour moi, ce n'est même pas être du côté de l'Ukraine, c'est le côté de mes frères qui ont été attaqués par mes autres frères sans raison, pour les tuer".

"La nuit russe a atteint les écoles et les hôpitaux"

Très critique sur la campagne russe en Ukraine, l'acteur a également réenregistré en décembre dernier une chanson extraite d'un film de l'époque soviétique, datant de 1943, en modifiant les paroles, comme le rapporte CNN.

"Regarde, occupant, comment les maternités sont sans électricité, comment les enfants sont assis dans des abris. Et comment les livres sont noyés. La nuit russe a atteint les écoles et les hôpitaux", chante-t-il dans cette nouvelle version.

Outre La 9e compagnie, Artur Smolyaninov a joué en 2020 dans un biopic de Mikhail Kalashnikov, inventeur de l'AK-47, mais aussi dans des films de science fiction (The Darkest Hour), des comédies romantiques, une série policière historique (Za chas do rassveta) et même une série hospitalière (Samara).

A la sortie de La 9e compagnie, en 2005 Vladimir Poutine avait tellement apprécié le film, évoque encore CNN, qu'il avait invité l'équipe, acteurs et réalisateur dans sa résidence en dehors de Moscou, pour une projection privée. Le dirigeant russe avait alors déclaré que le film "prenait l'âme", et que l'on s'y trouvait "immergé".

Article original publié sur BFMTV.com