L'acteur Henri Garcin ("Maguy", "La femme d'à côté") est mort

Son nom a été inscrit au générique de 333 épisodes de la sitcom phare des dimanches soirs d'Antenne 2 puis de France 2. Henri Garcin est mort à Paris à l'âge de 94 ans, dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 juin, a annoncé à l'AFP son agente Anne Alvares-Correa.

Mari trompé par Fanny Ardant dans "La femme d'à côté"

Né à Anvers en Belgique, l'acteur d'origine néerlandaise, Anton Albers de son vrai nom, s'est rendu célèbre aux côtés de Rosy Varte, Jean-Marc Thibault ou encore Marthe Villalonga dans "Maguy". Cette série populaire, inspirée de l'Américaine "Maude" et diffusée en France entre 1985 et 1993, rassemblait à l'époque jusqu'à 7 millions de téléspectateurs.

Arrêtée après huit saisons et 333 épisodes face à la concurrence féroce de mastodontes tels que "Dallas", cette sitcom - la première en France - racontait le quotidien de Maguy Boissier, une employée de mairie quinquagénaire active et dynamique, de son (troisième) mari Georges, de leur femme de ménage Rose et des habitués du pavillon cossu situé au 22 allée des Fontaines. Henri Garcin, lui, incarnait le rôle de Pierre Bretteville, un ami des Boissier.

Avant cela, l'acteur, cantonné aux rôles d'anti-héros, s'est illustré sur les planches et le grand écran : séducteur dépassé de Catherine Deneuve dans "La Vie de château" (1966) de Jean-Paul Rappeneau, gangster partenaire de Mireille Darc dans "Fleur d'oseille" (1967) de Georges Lautner ou bourgeois trompé par Fanny Ardant dans "La...

Lire la suite


À lire aussi

Marianne Mako, première femme à parler foot à la télé ("Téléfoot"), est morte
Oprah Winfrey reste la femme la mieux payée d'Hollywood
Affaire PPDA : 20 femmes prendront la parole sur "Mediapart" ce soir à 19h

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles