Lââm dans Danse avec les Stars : "Danse avec les stars me sort d'un trou"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
© RENAUD CORLOUER
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La saison 11 de Danse avec les Stars sera lancée ce vendredi 17 septembre 2021, à 21h10 sur TF1. Après une longue absence liée au Covid-19, l'émission a fait le plein de stars en tout genre pour cette nouvelle édition. Et si Lââm est ravie de participer à la compétition, elle ne s'en cache pas : DALS est pour elle une belle opportunité professionnelle.

Ces dernières années, le casting de Danse avec les stars a souvent été critiqué par le public, qui reprochait à la production de prendre des personnalités trop peu connues, dépassées, déjà oubliées dans le monde du showbusiness. Un reproche qui n'aura pas lieu d'être cette année : entre l'ancienne Miss France Vaimalama Chaves, la chanteuse vedette des années 90 et 2000 Lââm, la star de Koh-Lanta Moussa, les idoles des jeunes Wejdene, Michou et Bilal Hassani ou encore les humoristes Lola Dubini et Gérémy Credeville, il y en a absolument pour tous les goûts.

Et si chaque année des personnalités affirment qu'elles participent pour la compétition, et non par volonté de relancer une carrière quelque peu au ralenti, l'interprète de Petite sœur et Je veux chanter pour ceux ne compte pas faire dans la langue de bois. Pour elle, Danse avec les stars est une double opportunité.

Vidéo. La Minute de Camille Combal

Un moyen de se sortir d'une mauvaise phase

La chanteuse aurait elle aussi pu jouer la carte habituelle de "l'aventure humaine", et ne cache d'ailleurs pas son plaisir d'avoir retrouvé d'anciennes connaissances grâce à la compétition. Elle est notamment très proche de Jean-Baptiste Maunier, avec qui elle s'est produite plusieurs fois sur la scène des Enfoirés. Mais pour elle, l'appel de la production est tombé à pic, à un moment où sa santé mentale n'était pas au plus fort.

"J'ai pris plus de 15 kilos avec les confinements, 15 kilos de stress", nous a-t-elle confié lors de la conférence de presse de l'émission. "Du coup, je me suis dit : 'Allelujah, ils m'ont appelée au bon moment ! Merci Danse avec les stars !' C'était une délivrance, parce que j'avais besoin de me remettre en forme. Je commençais à m'enfoncer dans un trou dont je n'arrivais pas à sortir. J'ai aussi accepté pour me sortir d'une dépression dans laquelle je m'enfonce depuis 10 ans. Professionnellement, je rentrais dans un trou, je ne savais pas ce que j'allais faire, ce que j'allais devenir." 

"Je ne suis pas hypocrite"

Pour Lââm, aller loin dans la compétition lui permettrait de donner un nouvel élan à sa carrière. "Professionnellement, on a tous envie de gagner. On n'est pas hypocrites. Évidemment que si tu gagnes Danse avec les Stars, il y a des choses qui arrivent. On ne va pas se mentir. Quand tu gagnes, t'es le roi ou la reine. Si je gagne demain, j'ai 70 galas derrière. Je peux faire L'Olympia, au lieu de chanter à Vierzon ou à Montcuq."

Ainsi, la chanteuse se réjouit à l'idée de fouler le parquet de Danse avec les stars : "Moi, je suis déjà tellement contente d'être là, que la compétition, ça me passe un peu au-dessus. Je ne vais pas mettre des merguez dans les chaussures de Wejdene pour qu'elle perde, ou des aiguilles dans les chaussures de Bilal. J'ai déjà du mal à réaliser que je suis là, donc pour moi, il n'y a pas de compétition. Mais ça ne veut pas dire que je ne vais pas me battre ! Mon mari m'a dit : 'Tu as intérêt à gagner !'. Je suis en compétition plutôt avec moi-même que contre les autres."

Vidéo. Lââm est épuisée par «"Danse Avec Les Stars"

Un message à faire passer

Bien décidée à profiter de cette occasion, Lââm tient tout de même à faire passer un message à ses détracteurs : sa carrière est loin d'être terminée. "Sur les réseaux sociaux, souvent les gens disent que je ne fais plus rien. En fait, je fais beaucoup de choses, je ne passe juste pas à la télé. C'est ce que j'explique aux gens : ce n'est pas parce que tu ne passes pas à la télévision que ça veut dire que tu ne fais rien, que tu n'es rien."

Aujourd'hui encore, elle enchaîne les projets : "Je chante, je fais des concerts, je fais des galas... Mais dans l'industrie du disque, ma carrière est terminée puisqu'on ne veut pas me signer. Je ne suis plus à la mode, je fais partie des vieilles, et j'ai fait mon deuil de ça. Danse avec les stars me sort d'un trou qui n'était pas nécessairement mauvais, mais ça me remet dans la lumière." Il ne lui reste plus qu'à aller le plus loin possible dans la compétition pour profiter de cette belle visibilité.

A LIRE AUSSI

>> INFO VOICI - Wejdene : découvrez ses nombreux caprices pour participer à Danse avec les stars

>> Maxime Dereymez (Danse avec les stars) de nouveau hospitalisé : "On a fait fausse route"

>> Danse avec les stars 2021 : la nouvelle danseuse Elsa Bois a déjà remporté un concours sur TF1 !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles