La Turquie expulse onze proches de présumés djihadistes français vers la France

La Turquie continue d’expulser des ressortissants français, soupçonnés d'appartenir au groupe Etat islamique. Ce lundi, Quatre Françaises épouses de djihadistes présumés et leurs sept enfants ont été renvoyées vers la France . Détenues en Turquie, elles s’étaient échappées d'un camp en Syrie. Deux de ces femmes faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt. Elles vont être présentées directement à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen. Les deux autres ont été placées en garde à vue à leur arrivée à Roissy. Les enfants ont été pris en charge par l’aide sociale à l'enfance.

La décision d'expulser ces ressortissants français avait été annoncée par le ministère turc de l'Intérieur le mois dernier, lors qu’Ankara avait commencé à renvoyer vers leurs pays des présumés djihadistes étrangers détenus en Turquie.