La Turquie expulse des djihadistes de Daech

Sur ces images, une prison tenue par les forces kurdes dans le nord de la Syrie et des prisonniers de Daech. Ce ne sont peut-être pas ces djihadistes là, mais la Turquie a bien capturé des membres du groupe État islamique dans la zone de sécurité du nord-est de la Syrie et commencé à faire ce qu'elle a promis, à savoir renvoyer ces djihadistes étrangers vers leur pays d'origine, notamment les Européens.

Le ministère turc de l'Intérieur a annoncé qu'un Allemand et un Danois devaient quitter le pays ce lundi. Un terroriste américain a déjà été expulsé. Les autorités turques ont également annoncé le renvoi prochain de 11 djihadistes français et de 10 allemands. Et des démarches sont en cours pour d'autres. Il y a plus d'une semaine, Ankara avait déclaré que la Turquie n'était pas un hôtel pour les miliciens étrangers de Daech.

Selon Recep Tayyip Erdogan, 287 djihadistes ont été capturés après s'être échappés de prisons dans la zone de sécurité. Profonde de 30 km, le long de la frontière syro-turque, cette zone avait dû être abandonnée par les forces kurdes selon l'accord russo-turc qui a suivi les semaines de l'offensive d'Ankara. Et désormais, des patrouilles militaires russo-turques l'arpentent.