La Moldavie interdit à ses responsables de se rendre en Russie

Le gouvernement moldave a annoncé jeudi son intention d'interdire à ses représentants de se rendre en Russie parce qu'ils y sont soumis à leur entrée à des interrogatoires et des pratiques "humiliantes" de la part des services de renseignements russes. /Photo d'archives/REUTERS/Gleb Garanich

CHISINAU (Reuters) - Le gouvernement moldave a annoncé jeudi son intention d'interdire à ses représentants de se rendre en Russie parce qu'ils y sont soumis à leur entrée à des interrogatoires et des pratiques "humiliantes" de la part des services de renseignements russes.

Dans son communiqué, le gouvernement moldave cite le cas d'un fonctionnaire du ministère de l'Intérieur qui a été interpellé à 35 reprises à l'aéroport de Moscou.

Le gouvernement estime que ces pratiques sont des représailles pour une enquête qu'il a ouverte sur des soupçons de blanchiment d'argent russe via le système financier moldave. Quatorze magistrats et un célèbre homme d'affaires moldaves ont été arrêtés dans ce cadre.

Dans cette ancienne république soviétique, le nouveau président Igor Dodon cherche à rapprocher son pays de Moscou tandis que le gouvernement, pro-occidental, souhaite à terme adhérer à l'Union européenne.

Les relations avec Moscou se sont envenimées après la signature par la Moldavie d'un accord politique et commercial avec l'UE en 2014.

Le président Dodon doit se rendre en Russie la semaine prochaine. Il a qualifié d'anormale la décision du gouvernement.

(Matthias Williams avec Alexandre Tanas; Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages