Publicité

La marque Krispy Kreme conspuée sur les réseaux sociaux après une campagne de pub dans Paris

La campagne d'affichage sauvage de la marque américaine a déclenché la colère d'internautes, mais aussi d'élus, qui annoncent des sanctions.

Pour son arrivée en France, la marque Krispy Kreme a mis les pieds dans le plat (image d'illustration : Getty images)
Pour son arrivée en France, la marque Krispy Kreme a mis les pieds dans le plat (image d'illustration : Getty images)

Pour ce qui est de faire parler d'eux, le pari est gagné. La marque américaine Krispy Kreme, spécialisée dans les donuts, a misé sur une campagne publicitaire décalée dans les rues de Paris, avant le grand événement ; elle ouvre une boutique au Forum des Halles le 6 décembre prochain. Problème : la campagne d'affichage sauvage, réalisée en collaboration avec l’agence Buzzman, n'est pas du goût de tout le monde.

Parmi les phrases-choc affichées par Krispy Kreme, on peut lire "le meilleur croissant de Paris", "Macaron démission !" ou encore " Nombre de pâtisseries meilleures que nos doughtnuts : 0".

Les réactions amusées ou outrées des internautes et de la classe politique ne se sont pas fait attendre. Le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, indique que l'enseigne va recevoir "une grosse amende". Antoine Guillou, adjoint à la mairie de Paris en charge de la propreté de l’espace public, parle d'"une amende de 1500 euros par affiche". Côté internautes, on tacle aussi "la réglementation" pas très respectée ou la volonté d'ouvrir une telle enseigne en France : "Des donuts au pays de la pâtisserie ! Ils peuvent déjà fermer boutique".

VIDÉO - Un véhicule de livraison Krispy Kreme dévalisé par des ours gourmands