La force Barkhane tue une vingtaine d'islamistes dans le nord du Mali

PARIS (Reuters) - Une vingtaine de combattants islamistes ont été tués lors d'une importante opération du dispositif français Barkhane qui a mobilisé des avions de chasse, des hélicoptères d'attaque et des commandos cette semaine dans le nord du Mali, annonce vendredi le ministère français des Armées.

L'intervention a eu pour cadre la forêt de Serma, à 200 km à l'ouest de la ville de Gao.

Selon un communiqué, elle a été déclenchée en fin de journée le 30 mai par des frappes aériennes de Mirage 2000, qui ont été suivis aussitôt d'hélicoptères d’attaque Tigre mobilisés pour protéger l'intervention de commandos héliportés.

"Une vingtaine de terroristes a été mise hors de combat et les fouilles réalisées ont permis de saisir armements individuels et collectifs, munitions ainsi que d’autres ressources", précise le ministère.

(Yann Le Guernigou, édité par Pierre Sérisier)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages