Publicité

La Finul a découvert un 2e tunnel à la frontière Liban-Israël

La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a confirmé mardi la découverte d'un deuxième tunnel près de la "ligne bleue" qui sépare le Liban d'Israël. /Photo prise le 9 décembre 2018/REUTERS/Amir Cohen

BEYROUTH (Reuters) - La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a confirmé mardi la découverte d'un deuxième tunnel près de la "ligne bleue" qui sépare le Liban d'Israël.

Dans un communiqué, elle ajoute "continuer de suivre cette question en étroite coopération avec les forces armées libanaises".

Il y a une semaine, l'armée israélienne a annoncé avoir lancé une opération contre les tunnels transfrontaliers entre le Liban et Israël, creusés selon elle par le mouvement chiite libanais Hezbollah.

Ces "tunnels d'attaque" ont été découverts par les forces de sécurité israéliennes "avant de devenir opérationnels et de menacer la sécurité des civils israéliens", avait alors précisé l'armée israélienne.

Le président libanais Michel Aoun a souligné mardi que son pays voulait préserver la stabilité à la frontière avec Israël et rejetait toute initiative susceptible de créer des tensions.

Il a précisé qu'il attendait les résultats des enquêtes menées par l'armée libanaise et la Finul sur les tunnels transfrontaliers.

Samedi, des soldats israéliens déployés à la frontière libanaise ont ouvert le feu sur des membres présumés du Hezbollah.

Selon l'agence de presse libanaise NNA, les militaires israéliens ont tiré en l'air lorsqu'ils ont vu une patrouille de l'armée libanaise près de la "ligne bleue". Il n'y a pas eu de victimes.

(Ellen Francis; Guy Kerivel pour le service français)