La Corse bientôt à la Coupe du Monde ?

Qatar – Corse en match d’ouverture du Mondial 2022 ? Ce sera peut-être bientôt possible. 

La Corse rêve du Mondial (photo Reuters).

Demandeuse de toujours plus d’autonomie dans toutes les sphères, la Corse ne fait pas du sport une exception. Comme révélé par Corse-Matin ce vendredi, l’île de Beauté a adopté une motion pour permettre à son équipe « nationale » d’être affiliée à la FIFA et, donc, de pouvoir participer aux qualifications à une Coupe du Monde.

La Corse ne manque pas d’arguments pour se faire entendre. Elle vante notamment “le caractère très populaire du football en Corse”, “l’existence de la Squadra Corsa depuis 50 ans” et “une population plus importante que d’autres territoires affiliés à la FIFA”. L’île méditerranéenne compte par exemple autant d’habitants que l’Islande présente en Russie et plus petit pays qualifié pour un Mondial.

La Corse veut imiter Tahiti et la Nouvelle-Calédonie
Un territoire rattaché à un pays peut-il faire cette demande ? Oui, selon l’article 6 des statuts de l’instance internationale du football. Cette dernière permet à “une association d’une région n’ayant pas encore obtenu l’indépendance” de demander une admission. En clair, la FFF doit donner au préalable son accord pour permettre à la Corse d’accéder à son rêve. La Fédération française de football a déjà accordé ce privilège à la Nouvelle-Calédonie et Tahiti qui participent aux éliminatoires de la Coupe du Monde dans la zone Océanie.

La Corse ferait-elle mieux au niveau des résultats que ces deux territoires classés 154e (Nouvelle-Calédonie) et 157e (Tahiti) dans la hiérarchie mondiale ? Probablement même si elle devra batailler pour se faire une place au soleil dans la zone Europe. Mais il y aurait des motifs d’espérer. Emmenés par Penneteau, Cahuzac et Palmieri, les représentants de la Squadra Corsa ont par exemple tenu en échec le Nigeria (1-1) en mai 2017.