La catastrophe nucléaire de Fukushima devrait coûter 188 milliards d'euros

Le coût de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon atteindra probablement 22.600 milliards de yens (188,5 milliards d'euros), soit un peu plus du double que la précédente estimation. /Photo d'archives/REUTERS/Kyodo

TOKYO (Reuters) - Le coût de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon atteindra probablement 22.600 milliards de yens (188,5 milliards d'euros), soit un peu plus du double que la précédente estimation, a dit une source impliquée dans les discussions sur le sujet au sein du gouvernement japonais.

Le ministère japonais de l'Industrie avait estimé en 2013 que cette catastrophe coûterait environ 11.000 milliards de yens en incluant l'indemnisation des personnes contraintes de quitter leur domicile, la décontamination de la région et le démantèlement de la centrale de Fukushima-Daiichi.

Selon cette même source, qui a consulté les documents du ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie détaillant les dernières estimations en date, le seul coût du démantèlement de la centrale a été multiplié par quatre à 8.200 milliards de yens.

Les délibérations au sein du ministère ne sont pas terminées, notamment sur l'estimation du montant de la catastrophe et la répartition de la charge, alors que l'exploitant de la centrale, Tepco, peine à faire avancer le démantèlement, qui ne sera pas achevé avant des décennies.

Plusieurs réacteurs de la centrale de Fukushima sont entrés en fusion à la suite d'un séisme de magnitude 9 et d'un tsunami qui ont dévasté le 11 mars 2011 la côte nord-est du Japon, faisant près de 20.000 morts.

Les fuites radioactives ont contraint 160.000 personnes à partir de chez elles et beaucoup ne sont jamais revenues après cette catastrophe nucléaire, la plus grave dans le monde depuis celle de Tchernobyl en 1986.

(Takaya Yamaguchi, avec Osamu Tsukimori; Bertrand Boucey pour le service français)