Laïcité : Blanquer et Mélenchon croisent le fer sur Twitter

Source AFP
·1 min de lecture
Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.
Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Jean-Michel Blanquer et Jean-Luc Mélenchon ne sont, de toute évidence, pas d'accord. Le ministre de l'Education nationale et le chef de fil des Insoumis se sont apostrophés mardi 27 octobre sur Twitter à propos de la laïcité. Tout est parti des questions au gouvernement, où le député LFI Alexis Corbière a accusé le ministre de l'Education de "parler comme l'extrême droite", dans une question qu'il a ensuite postée sur twitter.

"Il est temps que vous cessiez de mentir et de diffamer pour masquer vos ambiguïtés quant à la laïcité", a répliqué sur le réseau social Jean-Michel Blanquer, ajoutant: "Vous abîmez l'idée républicaine en insultant ses défenseurs. Reprenez-vous. Soyez clair sur le fond et calme sur la forme". La réponse de Jean-Luc Mélenchon ne s'est pas fait attendre: "Blanquer l'obscurantiste veut interdire certaines recherches en sociologie. Il accuse: islamo-gauchisme ! Peut-il dire ce que cela signifie ?", a-t-il lancé, ajoutant que "cet activiste de l'école privée ne tolère pas la contradiction".

"Je vous plains"

"Et si vous vous calmiez Jean-Luc Mélenchon ? Votre outrance n'échappe à personne. Mais elle ne vous crée pas un droit au mensonge, à l'insulte ou à la diffamation", a aussitôt répondu le ministre. "Sortez de l'ambiguïté sur la laïcité et vous vous sentirez mieux, plus calme et plus républicain", a-t-il ajouté.

Lire aussi La liberté d'expression expliquée à nos enfants

Réaction sans délai du député : "Je vous plains. Vous perdez votre [...] Lire la suite