Publicité

L’uniforme à l’école sera testé dans ces 59 établissements à la rentrée 2024

L’uniforme va être testé dans 100 établissements avant une généralisation en 2026.
Jonathan Kirn / Getty Images L’uniforme va être testé dans 100 établissements avant une généralisation en 2026.

ÉDUCATION - Ça se précise. Dans la foulée de sa conférence de presse lors de laquelle Emmanuel Macron a réaffirmé son obsession de l’uniforme à l’école, les premiers noms des établissements qui participeront à l’expérimentation à la rentrée 2024 ont été dévoilés par l’Élysée.

Conférence de presse de Macron sur TF1 : théâtre, instruction civique, écrans... Les annonces sur l’école

Franceinfo et BFMTV ont reçu mercredi 17 janvier la liste de 59 écoles, collèges et lycées qui mettront en place dès cette année une tenue standard pour leurs élèves. Les candidature d’une quarantaine d’établissements supplémentaires sont en cours d’évaluation.

Dès mardi soir, le chef de l’État a publié sur son compte X (ex-Twitter) une carte approximative avec des écoles situées en région parisienne, dans le Nord ou sur la côte méditerranéenne. Une poignée de collèges et de lycées complétaient cette carte. Si l’expérimentation est un succès, la généralisation aura lieu en 2026.

Voici donc les 59 établissements à ce stade classés par ordre alphabétique des départements :

• Aisne

Saint-Quentin : école primaire Amédée Ozenfant-patriotes, école primaire Metz, école primaire Buisson.

• Aube

Troyes : école primaire Preize, école primaire Paul-Bert, école maternelle Jacques-Yves Cousteau, école élémentaire Jacques-Yves Cousteau, école maternelle Jacques-de-Létin, école élémentaire Diderot.

• Bouches-du-Rhône

Cassis : collège des Gorguettes.

Aix-en-Provence : école maternelle Grassi, École maternelle Les Deux.

Châteaurenard : lycée Jean d’Ormesson.

Marseille : collège Chape, collège Edmond Rostand, collège de Château-Forbin, cité internationale.

• Guyane

Apatou : collège Ma-Aiye.

• Hérault

Béziers : école élémentaire Mairan.

Pérols : école élémentaire Fontmartin.

La Grande-Motte : école élémentaire André Malraux.

• Loire-Atlantique

Nantes : lycée professionnel maritime Jacques Cassard.

• Marne

Reims : école primaire sculteurs Jacques, école primaire Maison blanche, école primaire Ravel, école maternelle Jard.

• Mayenne

Laval : lycée Ambroise Paré.

• Mayotte

Collèges de Doujani et de M’tsambora, ainsi que le lycée de Sada.

Mamoudzou : Lycée des lumières.

• Nord

Attiches : école maternelle La Fontenelle, école élémentaire Jules Ferry

Denain : école élémentaire Michelet.

Tourcoing : école maternelle Lamartine, école élémentaire Lamartine, école élémentaire Ferry, école maternelle Balzac, école élémentaire Balzac/Hug.

• Oise

Beauvais : lycée François Truffaut.

Crépy-en-Valois : lycée professionnel Robert Desnos.

• Pyrénées-Atlantiques

Labastide-Monréjeau : école de Labastide-Monréjeau.

• Pyrénées-Orientales

Perpignan : école primaire d’Alembert 1, école primaire d’Alembert 2, école maternelle d’Alembert.

• La Réunion

Saint-Benoît : collège Amiral Bouvet.

Tampon : collège La Chatoire.

Saint-Louis : collège Leconte-de-Lisle.

• Sarthe

Saint-Calais : lycée professionnel Jean-Rondeau.

• Seine-et-Marne

Arbonne-la-Fôret : école élémentaire Louis-Antoine de Saint-Just.

• Seine-Saint-Denis

Aubervilliers : école élémentaire Jules Valès, école élémentaire Eugène Varlin.

Coubron : école élémentaire Paul Bert, école élémentaire Georges Mercier.

Neuilly-sur-Marne : école élémentaire Jaurès, école élémentaire Rouget-de-l’Isle, école élémentaire Chénier, école élémentaire Amiard.

• Somme

Ham : lycée professionnel Jean-Charles Peltier.

• Territoire de Belfort

Belfort : collège Vauban.

À voir aussi sur Le HuffPost :

Emmanuel Macron veut limiter l’accès des jeunes aux écrans, voici quelques idées

Stanislas : la mairie de Paris suspend ses financements à l’école privée catholique