Publicité

"L’une des périodes les plus fortes que j’aie vécues dans ma vie" : Patrick Bruel se livre sur cet événement qui l'a fortement marqué

Que va-t-on voir et entendre dans ce grand show musical diffusé sur France 3 le 15 décembre prochain ?

Patrick Bruel Beaucoup de tendresse, de sourires, de rires, de larmes. Des artistes très généreux sont venus me faire plaisir. Que ce soit Véronique Sanson, Emma Peters, Pascal Obispo, Ycare, Mosimann... C’est un très joli moment. Alors, évidemment, je n’en menais pas large au début, parce que c’est moi le présentateur de la soirée ! Et puis il y a le public... Ils étaient six cents, j’avais l’impression qu’ils étaient six mille ! Ça promet pour la tournée...

C’est une belle histoire avec ce public depuis vos débuts, il y a quarante ans...

Je n’ai que de belles histoires dans ma vie. Avec mon public, mon entourage, les gens avec qui je travaille... Je crois, en tout cas. Il faudrait leur demander ! Ce sont eux qui me supportent, dans tous les sens du terme !(Rires) J’espère être à la hauteur de leur affection

Vous étiez à Star Academy il y a quelques semaines. À l’âge des candidats, vous aviez déjà un sacré CV...

Oui, mais j’avançais à l’aveugle ! Même si ma mère me poussait. Elle me disait : « Tu ne vas pas te lever à midi tous les jours en attendant que le téléphone sonne. Donc, travaille ! » Quand je vois les jeunes artistes d’aujourd’hui, je les trouve beaucoup plus matures que moi à l’époque, ils ont plus de recul et d’ambition. Si l’émission avait existé de mon temps, j’aurais été ravi de prendre ce tremplin pour avancer. Il y a quelques jours, j’ai participé aux enregistrements de The Voice Kids, avec Patrick Fiori, qui m’a invité en tant que co-coach. Je suis resté sans voix ! C’était incroyable, vraiment.

À lire également

Pax Massilia (Netflix) - Olivier Marchal : "Je voulais montrer un Marseille que les Marseillais n’ont pas l’habitude de voir" (VIDEO)

Vous avez tourné votre première série d’espionnage pour TF1, qui sera diffusée courant 2024. Comment avez-vous vécu cette expérience ?

Ce ne sont pas les mêmes enjeux que pour un film, ça va plus vite, il y a plus de jours de tournage. Mais je peux vous dire que c’est aussi bon que du grand cinéma ! J’incarne un a...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi