L’ouragan Ian provoque des inondations catastrophiques en Floride

SARASOTA, FL - SEPTEMBER 28: Motorists travel across the John Ringling Causeway as Hurricane Ian churns to the south on September 28, 2022 in Sarasota, Florida. The storm made a U.S. landfall at Cayo Costa, Florida this afternoon as a Category 4 hurricane with wind speeds over 140 miles per hour in some areas.   Sean Rayford/Getty Images/AFP (Photo by Sean Rayford / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
SEAN RAYFORD / Getty Images via AFP SARASOTA, FL - SEPTEMBER 28: Motorists travel across the John Ringling Causeway as Hurricane Ian churns to the south on September 28, 2022 in Sarasota, Florida. The storm made a U.S. landfall at Cayo Costa, Florida this afternoon as a Category 4 hurricane with wind speeds over 140 miles per hour in some areas. Sean Rayford/Getty Images/AFP (Photo by Sean Rayford / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

SEAN RAYFORD / Getty Images via AFP

En Floride, l’ouragan Ian provoque des inondations catastrophiques depuis ce mercredi 28 septembre.

OURAGAN - Inondations, lignes électriques arrachées déclenchant des incendies, vent déchaîné : les dégâts de l’ouragan Ian qui a balayé ce mercredi 28 septembre la Floride sont « catastrophiques », selon les autorités. Ian a touché terre dans l’après-midi en tant qu’ouragan de catégorie 4, sur une échelle qui en compte 5, a annoncé le Centre national des ouragans américain (NHC). Il a depuis été rétrogradé en tempête de catégorie 1.

Charriant des vents allant jusqu’à 185 km/h, l’ouragan a aussi provoqué des coupures de courant généralisées. S’il est encore trop tôt pour que les autorités évaluent les dommages structurels, près de 2 millions de personnes dans les villes côtières étaient privées d’électricité mercredi soir, selon le site poweroutage.us.

Des quartiers transformés en lacs

La ville de Punta Gorda a ainsi été plongée dans l’obscurité. Dans la nuit, seuls quelques bâtiments équipés de générateurs restaient illuminés. Les images du Tweet ci-dessous publié par la chaîne MSNBC attestent de la force des vents qui ont renversé des panneaux de signalisation.

À Naples, dans le sud-ouest de la Floride, des images de la chaîne MSNBC montraient des rues complètement inondées et les voitures flottant au gré du courant. Dans la ville de Fort Myers, les inondations étaient si importantes que certains quartiers ressemblaient à des lacs. La crue a pu parfois dépasser 3 mètres, a annoncé mercredi soir le gouverneur de l’État, Ron DeSantis.

Le gouverneur a également déclaré que 42 000 monteurs de ligne sont sur le pied de guerre pour rétablir l’électricité, indique MSNBC. Par ailleurs, près de 250 avions, plus de 1 600 véhicules de secours et plus de 300 bateaux vont participer aux efforts de réparations.

L’un des ouragans les plus forts en Floride

Légèrement à l’écart du trajet de l’ouragan, près de l’archipel des Keys, les mauvaises conditions ont fait chavirer un bateau transportant des migrants. Les gardes-côtes recherchaient encore 20 personnes, trois ayant été sauvées et quatre autres ayant réussi à nager jusqu’au rivage.

Le gouverneur Ron DeSantis a affirmé mercredi soir qu’il s’agirait probablement « d’un des cinq plus forts ouragans ayant jamais frappé la Floride ». « C’est une tempête dont on parlera pendant de nombreuses années », a quant à lui affirmé le directeur des services météo américains (NWS), Ken Graham, lors d’une conférence de presse.

Avec le réchauffement de la surface des océans, l’intensification des ouragans augmente. Selon Gary Lackmann, professeur de sciences atmosphériques à l’université d’État de Caroline du Nord, aux États-Unis, plusieurs études ont démontré un « lien possible » entre le changement climatique, et un phénomène connu sous le nom « d’intensification rapide ». Cela se produit lorsqu’une tempête tropicale relativement faible se renforce en ouragan de catégorie 3 ou plus en l’espace de 24 heures, comme ce fut le cas avec Ian.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi