Publicité

Quelle est l’odeur du propre ?

Ces chaussettes propres sentent-elles le propre ?  - Credit:www.alamy.com / Alamy Stock Photo / Abaca
Ces chaussettes propres sentent-elles le propre ? - Credit:www.alamy.com / Alamy Stock Photo / Abaca

Des draps qui sèchent au soleil devant un champ de lavande, un savon qui bulle ou encore un bébé fraîchement langé : pas de doute, ces situations « sentent » bien le propre. Et les publicitaires ne manquent pas de tenter de nous séduire à grand renfort d'images similaires pour nous vendre toujours plus de produits de beauté, de lessive et même de parfum « linge propre ». Récemment, l'odeur du gel hydroalcoolique s'est immiscée dans nos quotidiens, malgré sa force et son côté agressif. Mais pourquoi aimons-nous ces odeurs de propre et, surtout, que sent le propre ? Le propre a-t-il d'ailleurs la même odeur partout dans le monde ?

À l'occasion de la Paris Perfume Week, première édition du 21 au 24 mars à Paris d'un rendez-vous dédié à la parfumerie contemporaine et la culture olfactive, Jeanne Doré, directrice éditoriale des publications de Nez, le « mouvement culturel olfactif » qui organise cet événement, a répondu aux questions du Point.

Le Point : L'odeur du propre, qu'est-ce que c'est ?

Jeanne Doré : L'odeur du propre, c'est une odeur culturelle que l'on apprend à reconnaître, c'est l'inverse de l'odeur de sale, c'est une odeur familière, rassurante.

Pendant longtemps, on peut dire que les gens ont pué. Cette notion d'odeur de propre date du XIXe siècle, quand on a compris d'où venaient les maladies, quand on a commencé à se laver. C'est d'ailleurs une des grandes distinctions sociales, les classes plus bourgeoises avaient le luxe de pouvoir se laver avec d [...] Lire la suite