Publicité

L’Iran s’inquiète de la santé de ce jeune guépard d’une espèce en danger

Photo d’illustration : Une femelle guépard et son petit, dans un zoo de Stuttgart, en Allemagne le 5 aout 2022
Photo d’illustration : Une femelle guépard et son petit, dans un zoo de Stuttgart, en Allemagne le 5 aout 2022

ANIMAUX - De nombreux Iraniens suivaient ce lundi 27 février avec inquiétude l’évolution de l’état de santé préoccupant de Pirouz, l’un des derniers guépards asiatiques au monde. Le jeune Pirouz est devenu une fierté nationale depuis sa naissance en mai 2022 dans un refuge de l’est de l’Iran.

Cet événement avait été salué alors qu’il ne resterait en Iran qu’une douzaine de guépards asiatiques, une espèce en danger critique d’extinction selon l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Seul survivant d’une portée de trois guépardeaux, Pirouz a été transporté vendredi 24 février dans un service de soins vétérinaires pour une occlusion intestinale, avant que ne soit détectée une sévère insuffisance rénale, faisant craindre pour sa vie.

Son état de santé est « loin d’être bon » même s’il « s’est amélioré par rapport aux derniers jours », a indiqué lundi le chef du service, le docteur Omid Moradi, dans une vidéo mise en ligne sur le compte Instagram de l’hôpital vétérinaire central.

Une triste nouvelle, relayée massivement par les Iraniens

Depuis vendredi, les internautes sont nombreux à exprimer leur émotion sur les réseaux sociaux.

« Pirouz est la seule source de bonheur pour la Nation », souligne l’un d’eux sur Twitter, en disant « prier » pour le jeune guépard. D’autres disent craindre l’« extinction » définitive de la sous-espèce « Acinonyx jubatus venaticus », communément appelée guépard asiatique ou guépard d’Iran, si Pirouz venait à mourir.

« S’il vous plaît, aidez Pirouz, il souffre d’une insuffisance rénale aiguë ! Il ne peut rien manger ! À tous les vétérinaires : Aidez-nous à sauver notre animal, symbole d’espoir pour une espèce en voie d’extinction ! »

« Pirouz est souffrant. Je ne connais pas la cause exacte mais il souffre d’insuffisance rénale sévère et de problèmes digestifs. Il est dans un état instable. Il est l’un des derniers guépards asiatiques mâles recensé. Aidons-le à surmonter cela »

Le guépard est l’animal le plus rapide du monde et peut atteindre une vitesse de 120 km/h. On le trouve encore dans certaines parties d’Afrique australe, mais il a pratiquement disparu d’Afrique du Nord et d’Asie.

L’Iran, l’un des derniers pays au monde où les guépards asiatiques vivent à l’état sauvage, a lancé un programme de protection soutenu par les Nations unies en 2001.

À voir également sur Le HuffPost :

Sur l’Everest, deux chats de Pallas découverts pour la première fois

Biodiversité: les reptiles les moins connus seraient aussi les plus menacés