Publicité

L’influenceur AD Laurent visé par une plainte pour viols

Adrien Laurent, ici sur une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube en 2021.
Capture d’écran Adrien Laurent YouTube Adrien Laurent, ici sur une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube en 2021.

JUSTICE - L’influenceur AD Laurent est dans la tourmente judiciaire. Une plainte pour viols a été déposée contre lui, a indiqué ce jeudi 21 mars l’avocat de la plaignante, confirmant une information révélée par plusieurs médias.

Cette plainte avec constitution de partie civile, déposée mercredi au tribunal judiciaire de Paris selon le récépissé consulté par l’AFP, « dénonce des faits de viols aggravés particulièrement sauvages qui auraient été commis en Australie courant 2018 à deux reprises par M. Adrien Laurent dit “AD Laurent” sur une jeune Française qui souhaite garder l’anonymat et qui réserve ses déclarations à la justice française », précise Me Jean-Christophe Basson-Larbi.

« Cette jeune femme dénonce des faits précis et circonstanciés qui sont confirmés par différents témoignages ainsi que de nombreux éléments médicaux qui corroborent l’ensemble de ses déclarations et attestent d’un traumatisme et de préjudices physiques et psychologiques particulièrement importants qui ont mis et qui mettent encore sa santé à l’épreuve et sa vie en péril », ajoute-t-il.

1,3 million d’abonnés sur Tiktok

À ce stade AD Laurent « n’est pas même considéré comme suspect par la justice, qui ne l’entendra pas avant plusieurs mois », souligne encore Me Jean-Christophe Basson-Larbi.

AD Laurent s’est fait connaître en participant à l’émission de téléréalité de M6 Garde à vous en 2015, à l’âge de 21 ans, puis a participé à d’autres programmes (Les Princes de l’Amour, Les Anges). Il s’est depuis reconverti dans la pornographie, avec un compte sur la plateforme française de contenus payants MYM.

Très présent sur les réseaux sociaux, il cumule 1,3 million d’abonnés sur Tiktok.

À voir également sur Le HuffPost :

Sur TikTok, le brocoli est le nouvel accessoire maquillage à la mode pour faire des taches de rousseur

TikTok bientôt interdit aux États-Unis ? Les élus américains avancent leurs pions