Publicité

L’influenceur AD Laurent réagit à la plainte pour viol contre lui : « C’est un sketch ou je rêve ? »

Adrien Laurent, ici dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, en 2019.
Capture d’écran YouTube @adrienlaurent6023 Adrien Laurent, ici dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, en 2019.

PEOPLE - « Je ne savais pas que j’avais eu une copine pendant dix jours, en Australie. » Ces mots, ce sont ceux de l’influenceur et acteur pornographique français AD Laurent qui, dans une suite de stories sur son compte Instagram, a réagi, ce jeudi 21 mars, à la plainte pour viol qui a été déposée contre lui.

« La pupuce en question, tu peux te manifester ? Ton identité n’a toujours pas été révélée », continue l’ex-candidat de téléréalité de 29 ans, essentiellement connu aujourd’hui sur les réseaux sociaux, comme sur TikTok où il cumule 1,3 million d’abonnés.

Adrien Laurent réagit à la plainte contre lui sur Instagram.
Capture d’écran Instagram @adlaurent.officiel Adrien Laurent réagit à la plainte contre lui sur Instagram.

La plainte avec constitution de partie civile a été déposée, ce mercredi, au tribunal judiciaire de Paris. Elle « dénonce des faits de viols aggravés particulièrement sauvages qui auraient été commis en Australie courant 2018 à deux reprises » par ce dernier « sur une jeune Française qui souhaite garder l’anonymat », a précisé l’avocat de plaignante à l’AFP, Me Jean-Christophe Basson-Larbi.

Adrien Laurent réagit à la plainte contre lui sur Instagram.
Capture d’écran Instagram @adlaurent.officiel Adrien Laurent réagit à la plainte contre lui sur Instagram.

« C’est un sketch ou je rêve », s’interroge AD Laurent, toujours sur Instagram. Avant d’ajouter dans une dernière story sur le sujet : « Le vrai problème, c’est que ce genre de fille décrédibilise le vrai combat sur les vraies agressions sexuelles et le harcèlement que peuvent subir les femmes. C’est tellement triste. »

D’après un communiqué de l’avocat de la plaignante, que BFMTV a pu consulter, différents témoignages ainsi que des éléments médicaux pourraient attester de ses accusations.

À voir également sur Le HuffPost :

Aux César, malgré le discours de Judith Godrèche, la vague MeToo ne déferle pas sur le monde cinéma

Accusé de viol, Seb Mellia se défend, Florence Mendez victime « d’insultes et de menaces »