Publicité

L’image poignante de Joe Biden en larmes à l’évocation de son défunt fils, Beau

C’est une tradition qui a pris une tournure particulière cette année. Dimanche 17 mars, le président américain a, comme chaque année, reçu le Premier ministre irlandais à la Maison-Blanche à l’occasion de la Saint Patrick. Une cérémonie habituellement festive, mais dont le ton était, cette fois, plus solennel au moment du discours de Leo Varadkar.

Le Taoiseach a voulu mettre l’accent sur le rôle que les États-Unis peuvent jouer pour ramener la paix au Moyen-Orient, évoquant le concept des « promesses sacrées ». Un concept qui avait été théorisé par Beau Biden, le défunt fils de Joe Biden.

Une évocation touchante et douloureuse

« Je pense aux paroles d’un courageux Irlandais-Américain, avocat et héros de guerre décoré, qui a parlé avec tant d’éloquence des promesses sacrées que nous faisons en tant que dirigeants », a ainsi annoncé Leo Varadkar.

« Pour citer ses mots, "il s’agit simplement des promesses que nous faisons à nos enfants et qui méritent une chance de réussir. Les promesses que nous nous faisons les uns aux autres. La promesse sacrée de travailler pour un avenir meilleur pour tous". »

À lire aussi Présidentielle américaine : Jill Biden en première ligne pour soutenir son mari, Joe Biden

Une citation que Leo Varadkar a conclue en rappelant que ces mots, « ce sont les mots de Beau Biden ». Une évocation qui a beaucoup ému Joe Biden, à qui les larmes sont montées, comme le rapporte la presse américaine.

Mort d’un cancer en 2015

Fils aîné du président...


Lire la suite sur ParisMatch