L’IA redonne sa voix à Val Kilmer

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’acteur Val Kilmer est devenu quasi aphone suite à un cancer de la gorge. Une start-up londonienne a recréé un modèle artificiel de sa voix à partir d’archives audio.

TECHNOLOGIE À Hollywood, le projet de donner une suite à Top Gun (1986) remonte à 2010. Le film, intitulé Top Gun: Maverick, a bel et bien été tourné mais la pandémie de Covid-19 en a plusieurs fois décalé la sortie en salles. Celle-ci est désormais programmée pour mai 2022. Mais l’incertitude principale a longtemps été ailleurs: si Tom Cruise reprend bien son rôle de Pete “Maverick” Mitchell, Val Kilmer serait-il là pour camper son rival, devenu ami, Tom “Iceman” Kazansky ? Car entre 2015 et 2017, l’acteur a été traité pour un cancer de la gorge qui lui a endommagé la trachée. Il est désormais incapable de parler ou presque, comme on peut le constater dans la bande annonce du documentaire Val qui lui est consacré (la voix off à la première personne est celle de son fils).

Val Kilmer aura une voix de synthèse dans la suite de Top Gun

Pourtant, on entendra sa voix dans Top Gun: Maverick. Mais il s’agit d’une voix de synthèse, entièrement recréée par intelligence artificielle par une société londonienne, Sonantic.

Fondée en décembre 2018, cette start-up est spécialisée dans les technologies de la parole et travaille pour le monde du jeu vidéo et la production de films. Elle peut inventer des voix réalistes mais aussi créer des doubles numériques de voix réelles d’acteurs. Ces dernières sont ainsi utilisables sans que l’acteur en question, qui donne son accord et perçoit des droits pour cet usage, n’ait besoin d’être sollicité en personne. Notamment, explique Sonantic sur son site Internet, quand il a plusieurs projets en parallèle et ne peut pas se libérer pour l’un d’eux.

Val Kilmer a travaillé étroitement avec Sonantic pour façonner un modèle numérique de sa voix. Normalement, Sonantic procède en faisant lire à un acteur un texte à voix haute. Les données sont analysées et traitées par le “moteur vocal” (Voice Engine) qui est ensuite capable de restituer la même voix, les mêmes inflexions sur un autre texte, avec possibilité de manipuler quantité de paramètres selo[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles