L’hommage du Prince Harry à Elizabeth II : « Merci pour votre sourire contagieux »

Britain's Queen Elizabeth II (L) and Britain's Prince Harry, Duke of Sussex, leave St George's Chapel in Windsor Castle, Windsor, west of London, on May 18, 2019, after the wedding of Lady Gabriella Windsor and Thomas Kingston. - Lady Gabriella, is the daughter of Prince and Princess Michael of Kent. Prince Michael, is the Queen Elizabeth II's cousin. (Photo by Steve Parsons / POOL / AFP)
STEVE PARSONS / AFP Britain's Queen Elizabeth II (L) and Britain's Prince Harry, Duke of Sussex, leave St George's Chapel in Windsor Castle, Windsor, west of London, on May 18, 2019, after the wedding of Lady Gabriella Windsor and Thomas Kingston. - Lady Gabriella, is the daughter of Prince and Princess Michael of Kent. Prince Michael, is the Queen Elizabeth II's cousin. (Photo by Steve Parsons / POOL / AFP)

STEVE PARSONS / AFP

La reine Elizabeth II et son petit-fils le Prince Harry devant la chapelle St George au château de Windsor, le 18 mai 2019

ELIZABETH II - Le prince Harry a rendu hommage ce lundi 12 septembre à sa défunte grand-mère Élizabeth II, qu’il a qualifiée de « boussole », remerciant sa « mamie » pour son sens du devoir et son « sourire contagieux ».

« En célébrant la vie de ma grand-mère, Sa Majesté la Reine, et en déplorant sa perte, nous nous rappelons tous de la boussole qui a guidé tant de monde par son engagement envers le service et le devoir », a déclaré dans un communiqué le prince de 37 ans, dont la rupture avec la famille royale en 2020 a ébranlé la monarchie.

« Vous manquez déjà cruellement »

« Mamie, bien que cette séparation finale nous apporte une grande tristesse, je suis à jamais reconnaissant pour toutes nos premières rencontres, depuis mes premiers souvenirs d’enfance, notre première rencontre en tant que commandant en chef, en passant par le premier moment où vous avez rencontré mon épouse chérie et où vous avez serré dans vos bras vos arrière-petits-enfants », a-t-il poursuivi.

« Je chéris ces moments partagés avec vous, et les nombreux autres moments particuliers entre les deux. Vous manquez déjà cruellement, pas seulement à nous, mais au monde entier », a ajouté le prince qui vit avec son épouse Meghan Markle en Californie.

« Et comme il s’agit de premières rencontres, nous honorons maintenant mon père dans son nouveau rôle de roi Charles III », a-t-il déclaré alors que les relations avec son père et son frère aîné William sont notoirement dégradées.

« Merci pour votre engagement envers le service. Merci pour vos conseils avisés. Merci pour votre sourire contagieux », a-t-il ajouté.

Vers une réconciliation ?

Depuis son départ choc du Royaume-Uni, le prince avait reconnu avoir des relations difficiles avec son père et William mais avait toujours souligné avoir gardé de bons rapports avec la souveraine décédée jeudi 8 septembre à l’âge de 96 ans en Écosse. Au Royaume-Uni au moment de sa mort, il est arrivé à la résidence de Balmoral séparément du reste de la famille et bien après son décès.

Dans des signes de possibles rapprochements, Charles III a exprimé dans sa première allocution son « amour » pour Harry et Meghan. Et samedi, William, désormais héritier du trône et prince de Galles, et Harry, sont apparus ensemble à Windsor pour se recueillir devant des fleurs déposées en mémoire de la reine, avec leurs épouses respectives.

Il s’agissait de la première apparition en public des deux couples depuis mars 2020, date du départ du duc et duchesse de Sussex du Royaume-Uni.

Les deux couples se trouvaient à Windsor, où vivent William et Kate avec leurs trois enfants et où Harry et Meghan résidaient à l’occasion d’une visite au Royaume-Uni pour des événements caritatifs, mais n’avaient à l’origine pas prévu de se voir.

À voir également :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi