L’héroïne Martine débarque au château de Versailles

Le succès des aventures de Martine ne faiblit pas, avec une soixantaine d’albums publiés depuis 1954 et vendus à date à plus de 150 millions d’exemplaires à travers le monde.
Le succès des aventures de Martine ne faiblit pas, avec une soixantaine d’albums publiés depuis 1954 et vendus à date à plus de 150 millions d’exemplaires à travers le monde.

On connaissait Martine à la ferme, Martine à l'école et Martine au zoo, voici désormais Martine à VersaillesLes éditions Casterman et l'établissement public du château se sont associés pour ajouter une nouvelle aventure à la longue saga de la petite héroïne iconique, née sous la plume de l'illustrateur belge Marcel Marlier dans les années 1950, connu pour son style académique et son grand sens du détail. L'histoire ? Martine a gagné un concours qui lui permet de vivre une journée VIP au château entourée de ses amis, dont son fameux chien Patapouf : elle va mener une chasse au trésor, participer à une pièce de théâtre, puis à un bal à Trianon dans la veine de ceux de Marie-Antoinette…

Une façon de découvrir le château à travers les décors de plusieurs lieux incontournables, comme le vestibule de la Chapelle royale, la galerie des Glaces, les chambres des souverains, le parterre d'eau, les jardins de Trianon… Le dessinateur Marcel Marlier étant décédé en 2011, les éditeurs ont eu recours à ses anciens croquis colorés pour les incruster dans des photos du monument. « Les ayants droit refusent à juste titre qu'un autre illustrateur prenne la relève et copie un style qui reste inimitable, explique Céline Charvet, directrice du département jeunesse de Casterman. Nous avons donc puisé dans les dessins existants, notamment ceux de l'album Martine fait du théâtre, où elle se déguise en tenue de cour, avant de les incruster sur des photos de Versailles, fournies pa [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles