Publicité

L’héritier de l’une des plus grandes fortunes du Royaume-Uni accusé de meurtre

Que s’est-il passé ce dimanche 24 décembre au matin pour que les deux colocataires en viennent aux mains ? Aux alentours de 11 h 30, William, un géomètre de 23 ans, a été retrouvé morts sur un parking situé à côté de la cathédrale de Cardiff. Le jeune Anglais a été poignardé à mort et rapidement les soupçons se sont tournés vers son colocataire, Thomas.

Thomas, également âgé de 23 ans, est programmateur informatique et vit dans une maison mitoyenne de Cardiff depuis deux ans, avec son labrador noir, d’après « The Sun ». Il aurait proposé à son meilleur ami William, rencontré sur les bancs de la « Cathedral School de Llandaff », d’aménager avec lui dans les semaines qui ont suivi.

Mais rien n’explique, pour l’heure, le geste de Thomas à l’encontre de ce dernier. « Notre bien-aimé Will nous a été enlevé d’une manière si cruelle et indescriptible », se chagrine ses parents. « C’était un fils, un frère et un petit ami tellement loyal, drôle et attentionné ». D’après le « Daily Mail », il était passionné de rugby et de golf.

Un riche héritier

Le profil de Thomas se dessine aussi dans la presse. Selon « The Sun », il est l’héritier de Sir Gilbert Stanley Thomas, qui est « l’une des plus grandes fortunes du Royaume-Uni ». Homme d’affaires et promoteur immobilier britannique dont la famille a fait fortune dans l’agroalimentaire, sa fortune est estimée à 230 millions de livres sterling (267 millions d’euros).

Placé en détention provisoire, Thomas devra être jugé le 2 février.


Lire la suite sur ParisMatch