Publicité

“Je l’ai fait pour l’argent” : Anthony Kavanagh “très malheureux” sur France 2, il balance

Ex-animateur sur les deux premières chaînes françaises, Anthony Kavanagh a beaucoup de choses à dire sur son expérience. Et si la Une est allé loin pour l'obliger à animer une dernière fois les NRJ Music Awards en 2006, l'humoriste semble avoir beaucoup moins apprécié son passage sur France 2, qui, "contrairement à TF1", lui a fait croire qu'il n'y avait "pas de pression des audiences" sur la chaîne grâce à la redevance. Mais rapidement, les promesses se sont envolées et les exigences se sont multipliées, réduisant sa liberté et même son identité à l'antenne...

"Un animateur télé ne porte pas de boucle d'oreille, tu ne peux pas porter une boucle d'oreille. Un animateur ne peut pas dire ça, ne peut pas faire ça... Il y avait toujours, toujours ça. On me coupait des vannes (au montage), on me demandait de m'excuser... Pfff... C'est moi que vous avez engagé ou quelqu'un d'autre ? J'étais très, très malheureux à France 2. Il y avait le côté un peu syndiqué. Chez TF1, les attachés de presse étaient dispos 24h sur 24. Chez France 2 à l'époque, à 17h ils ne sont plus là, on ne peut plus leur parler s'il y a un souci. Et il y avait ce faux côté famille, qu'il n'y a pas à TF1. (...) Chez TF1, c'est clair, tu le sais en y allant, ce ne sont pas tes amis", a raconté Anthony Kavanagh dans On refait la télé sur RTL ce samedi 3 février 2024.

À lire également

“Ça va être au revoir” : Pascal Praud se moque des audiences de Bonjour !, la matinale de Bruce Toussaint sur TF1 (VIDEO)

D'autant plus que son arrivée sur France 2 coïncidait avec une période catastrophique pour lui financièrement parlant. "Pendant six, sept ans, j'ai eu la totale&...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi