Publicité

L’existence d’une faille sismique d'un kilomètre de long à Mexico confirmée

Des scientifiques mexicains ont confirmé l’existence d’une faille sismique sous une zone densément urbanisée de l’ouest de Mexico, après avoir étudié l’origine de plusieurs tremblements de terre survenus dans la capitale entre décembre 2023 et janvier 2024.

L’existence de cette fissure, baptisée "faille de Plateros-Mixcoac, avait déjà été avancée dans des conversations universitaires et est même suggérée dans la carte des risques de la ville de Mexico, mais n’avait jamais été confirmée", indique une étude de l’Institut d’ingénierie de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) publiée le 8 février 2024.

"Une fissure d’un peu plus d’un kilomètre de long"

Les auteurs de cette étude avaient installé des stations portables qui ont permis une "analyse sans précédent" de l’activité sismique dans la zone ouest de la capitale.

Les scientifiques ont localisé les épicentres des tremblements de terre enregistrés en décembre et janvier, et ont constaté des différences avec les estimations précédentes du Service sismologique national.

"Nous avons été surpris de trouver une fissure d’un peu plus d’un kilomètre de long qui traverse presque sans interruption la zone de Mixcoac", un quartier de classe moyenne traversé par de grandes avenues et abritant des zones résidentielles et commerciales.

23 "micro-séismes" ressentis en l'espace d'un mois à Mexico

L’étude de l’UNAM a été lancée après 23 "micro-séismes" ressentis principalement dans l’ouest de la ville de Mexico entre le 3 décembre et le 10 janvier, avec des magnitudes allant de 1,1 à 3,2 degrés et des profondeurs inférieures à 1,4 kilomètre.

"Les dimensions et le potentiel de la faille Plateros-Mixcoac" sont encore étudiés, indique le rapport.

"L’impact qu’elle peut avoir sur les constructions n’a pas été quantifié et les estimations utilisées dans la région [pour la construction] n’ont pas pris en compte l’existence de la faille", soulignent les experts.

Le Mexique est situé entre cinq plaques tectoniques dont les mouvements en font l’un des pays les plus actifs du monde sur le plan sismique, en particulier le long de la côte Pacifique, de la frontière avec le Guatemala jusqu’à l’État de Jalisco (ouest).

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi