Publicité

“L’avion s’est figé…”, des turbulences d’une violence inouïe blessent 50 personnes en plein vol

Le vol LA800 a viré au cauchemar. Lundi 11 mars, un Boeing 787 de la compagnie chilienne LATAM Airlines a décollé depuis Sydney (Australie). Il devait faire escale à Auckland (Nouvelle-Zélande) avait de se rendre à Santiago (Chili). À son bord, 263 passagers et 9 membres d’équipage. Alors que l’avion était en plein vol, un problème technique a soudainement provoqué un “fort mouvement” avec une perte soudaine d’altitude d’environ 100 mètres. De nombreux passagers et membres d’équipage ont alors été “projetés sur le toit de l’avion”. Une passagère a témoigné que l’appareil avait été victime d’une “chute rapide” avant d’ajouter : “tout l’avion s’est figé”.

Une cinquantaine de passagers ont été blessés par les turbulences

Dans un communiqué, LATAM Airlines a indiqué que le Boeing avait effectué un atterrissage d’urgence à 16h26, heure locale. Les secours ont immédiatement été prévenus de l’incident. Dès l’atterrissage de l’avion à Auckland, une dizaine d’ambulances attendaient les passagers sur le tarmac. Au total, une cinquantaine de personnes ont été blessées. 12 passagers ont été hospitalisés et “une se trouve dans un état grave” ont précisé les secours. Selon les médias chiliens, trois membres d’équipage figurent parmi les blessés hospitalisés. Le nombre élevé de personnes blessées s’explique notamment par le fait que les turbulences ont été soudaines et que les passagers (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. "Je suis fière de retoucher les photos de mes enfants comme Kate Middleton, c'est mon arme secrète"
Toulouse : l’organisation d’un combat de nains fait réagir le gouvernement
Frederik du Danemark : Genoveva Casanova, avec qui il aurait trompé sa femme Mary, sort du bois
Infirmière en soins palliatifs, elle dévoile les signes d’une mort imminente
Pourquoi j'ai vieilli d'un coup ?