L’astuce imparable pour savoir si les pâtes sont cuites, sans les goûter… Et ne plus jamais rater leur cuisson

C.L

Voici l’indicateur pour savoir si les pâtes sont prêtes à être dégustées et ce, sans les goûter et évitant toute brûlure.

Les pâtes nous ravissent tout au long de l’année. A l’approche de l’été elles sont sublimées en salades. La sauce aux tomates gorgées de soleil ou le basilic frais viennent compléter cet accord parfait. Et si les pâtes sont très simples à cuisiner, force est de constater qu’une mauvaise cuisson peut tout gâcher. On a beau suivre le minutage indiqué sur le paquet, ou respecter la quantité d'eau et de sel, il convient bien souvent de se fier à notre instinct. Il n’est pas rare d’ajouter quelques minutes de cuisson ou, au contraire, être sur le qui-vive pour ne pas ajouter du temps imparti. Par ailleurs, il arrive aussi que le temps de cuisson ne soit pas indiqué. Pas de problème. Pour cuire des pâtes à la perfection et savoir si elles sont à point, il suffit d’en prélever une de l’eau et de la couper en deux. Il convient alors d’inspecter la rainure intérieure. En effet, la nuance de l’anneau qui se dessine au cœur de la pâte est différente de celle présente à l’extérieur. L’épaisseur de cette partie non cuite varie en fonction de la cuisson. Si l’on souhaite des pâtes al dente, l’anneau doit être épais. Si l’on préfère des pâtes plus cuites, l’anneau doit être presque entièrement de la couleur de l’extérieur. Si l’on souhaite des pâtes totalement cuites, il ne devrait pas y avoir d’anneau du tout.

La légende de la pâte collée au mur

Un mythe circule faisant état d’un geste simple...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi