L’assistant parlementaire ne faisait pas l’apologie du terrorisme

Libération.fr

Affaire classée. Le parquet de Paris a décidé de ne pas poursuivre plus avant l’enquête préliminaire ouverte pour «apologie du terrorisme» visant un assistant parlementaire au Sénat. La justice a rendu le 5 avril son classement sans suite. «Nous en avons été informés mardi. Le parquet estime qu’il n’y avait pas de charge suffisante», précise l’avocat de Yacine Chaouat, Me Casubolo-Ferro. L’histoire, révélée le 22 février dans un article du Canard enchaîné titré «Fan de Daech au Sénat», n’était pas passée inaperçue. Chaouat, collaborateur du sénateur PS de Paris Roger Madec, était soupçonné d’avoir liké sur Facebook des contenus favorables au jihad.

C’est en tout cas ce que prétendait le signalement fait aux autorités par une responsable associative avec qui il avait travaillé. Cette connaissance avait aussi mis dans la boucle la structure de Dounia Bouzar, où travaille Farid Benyettou. Ce repenti de la filière des Buttes-Chaumont, et ex-mentor de Chérif Kouachi, est une vieille connaissance de Chaouat, qui racontait dans une interview au Parisien : «Benyettou me connaît depuis le début des années 2000. A l’époque, il considérait que je n’étais pas un bon musulman. Mon seul tort ? Accepter la démocratie.» Dans l’entretien, il dénonçait le terrorisme et laissait entendre que cette affaire était un règlement de comptes.

L’enquête n’a pas permis de mettre au jour des contenus faisant l’apologie du terrorisme sur le compte Facebook de l’assistant parlementaire. «Tout ce qu’on a retrouvé chez les flics, c’est le like d’un article sur un guerrier musulman fait prisonnier au XVe siècle par l’armée perse», affirme son avocat. «Mon client ne présente aucun signe de radicalisation. Rien. Il a eu droit à trois mois d’emmerdes, tout le monde l’évite au Sénat», dénonce-t-il, ajoutant qu’il prépare une riposte judiciaire contre ces dénonciations calomnieuses. P.Al.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Tu mitonnes !
BNP PPF rattrapée par ses prêts toxiques en francs suisses
Duquesnoy, celui qui dit gnon
Le Vélib change de braquet
Télé Retour des «Minikeums» en septembre

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages