Publicité

L’armée israélienne admet inonder les tunnels du Hamas, à Gaza

Les forces israéliennes, engagées depuis des mois dans une violente guerre urbaine, expliquent régulièrement se battre avec un ennemi en surface et en sous-sol, ce qui l’oblige à trouver les accès de son réseau pour pourchasser le mouvement islamiste palestinien. « De larges volumes d’eau » sont envoyés dans des tunnels, a indiqué l’armée dans un communiqué, au sein « d’une gamme d’outils déployés […] pour neutraliser la menace du réseau ».

Dans une étude en octobre, un institut de l’académie militaire américaine West Point évoquait 1 300 galeries sur 500 km. L’armée israélienne avait affirmé pour sa part début décembre avoir découvert plus de 800 descentes de tunnels, dont 500 détruites. Outre le piège que constituent les tunnels pour les soldats israéliens, plusieurs otages israéliens libérés lors de la trêve du mois de novembre ont indiqué y avoir été retenus.

À lire aussi Attaque du Hamas : Israël dénonce la complicité d’employés d’une agence de l’ONU

Le dédale de couloirs bétonnés, équipés de cuisines avec accès à l’eau, est une véritable obsession pour l’armée israélienne, qui justifie ainsi ses bombardements de nombreux hôpitaux et autres bâtiments civils supposés cacher des tunnels.

Une véritable obsession

Samedi 27 janvier, l’armée a emmené un groupe de journalistes au cœur de la ville de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, pour exhiber ce qu’elle affirme être un ancien centre de commandement souterrain sur le site d’un cimetière. Le quartier...


Lire la suite sur ParisMatch