Publicité

L’armée américaine redoute des attaques de la Chine depuis la Lune

Lune rouge
Lune rouge

La menace contre les satellites pourrait venir du sol, avec des tirs de missiles. Elle pourrait aussi provenir de l’orbite terrestre, via des « satellites tueurs » déployés tout autour du globe. Mais à plus long terme, le péril pourrait aussi surgir de la Lune elle-même. C’est un scénario que n’écarte pas l’armée américaine.

Dans son édition du 18 mars 2024, le média Defense One a rapporté les propos d’un général de brigade de la Space Force — la branche des forces armées des États-Unis chargée de mener des activités militaires dans l’espace — sur cette perspective. Et c’est sans surprise le développement de la Chine dans le spatial qui est une source d’incertitude.

Terre Lune
Terre Lune

Une perspective de militarisation existe pour la Lune. // Source : NASA Johnson

« D’un point de vue militaire, je suis curieux de savoir s’il existe des vecteurs d’attaque que nous n’avons pas pris en compte ou que nous devons prendre en compte, qu’ils soient [sur des orbites terrestres], cislunaires ou autres », a indiqué Anthony Mastalir, en charge du commandement de la Space Force dans la zone Indo-Pacifique.

Aujourd’hui, la réalité de la menace spatiale provient soit du sol terrestre, soit d’objets placés sur différentes orbites autour de la planète bleue. Ces orbites sont proches (LEO pour Low Earth Orbit, à moins de 2 000 km d’altitude),

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Bestgreenscreen