L’ancien ministre Jérôme Cahuzac accusé d’harcèlement : "Il a raconté que j’étais hystérique" (VIDEO)

·1 min de lecture

Après avoir été au cœur d’un gros scandale financier et politique en 2012 – alors ministre de l’Economie et des Finances, il a été mis en examen et condamné pour blanchement d’argent provenant de fraude fiscale -, Jérôme Cahuzac fait face à de nouvelles accusations. Cette nouvelle affaire s’inscrit cette fois-ci dans la lignée de #MeToo puisqu’il s’agit de faits présumés de harcèlement. Et c’est une autre personnalité politique, qui a elle-aussi été ministre, qui vient de sortir du silence pour dénoncer le comportement problématique avec les femmes de son ancien confrère.

« Je n’ai pas été agressée, dans le sens où ce n’était pas une tentative de viol, je tiens à mettre les choses au clair. Mais c’était du harcèlement par texto et sur un lieu de travail, c’est-à-dire pendant les réunions de la Commission des Finances, ça avait donc un impact sur mon travail de parlementaire », a ainsi affirmé Aurélie Filippetti mardi soir dans C à vous (France 5). L’ancienne ministre de la Culture a par ailleurs accusé son ancien homologue de l’avoir sanctionnée lorsqu’elle a repoussé ses avances. « Au moment où il a vraiment compris que je ne céderai pas, il est devenu absolument odieux. Il ne m’adressait plus la parole », a-t-elle précisé en ajoutant que celui qui était alors Président de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale avait en réaction « réduit sa réserve parlementaire à peau de chagrin ». Ce qui était problématique car ces fonds ai... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles