Publicité

L’Amérique retente sa chance sur la Lune pour marquer l’histoire

im-1-intuitive machines
im-1-intuitive machines

C’est un privilège qui aurait dû revenir initialement à la mission Peregrine : devenir la première entreprise privée américaine à faire atterrir un engin spatial sur la Lune. L’histoire en a finalement décidé autrement. Peregrine a mal tourné, avec l’issue que l’on connaît. Mais l’Amérique a de la ressource : une nouvelle mission arrive.

Direction le pôle Sud de la Lune

Cette nouvelle mission est conduite par l’entreprise Intuitive Machines et doit quitter la Terre le mercredi 14 février à 7 heures du matin (heure de Paris). Baptisée IM-1 (pour Intuitive Machines mission 1), elle inclut aussi un alunisseur. Sa cible ? Le pôle Sud du satellite naturel. Arrivée prévue sur zone le jeudi 22 février, si tout se passe bien.

Le pôle Sud est une région de la Lune qui attire de nombreuses missions, en raison de deux particularités principales : c’est ici que l’on a les meilleures chances de trouver de la glace d’eau. Par ailleurs, la région est ensoleillée en quasi-permanence. C’est aussi au pôle Sud que doivent se poser les missions IM-2 et Griffin, d’Astrobotic.

Mosaïque du pôle sud de la Lune. // Source : NASA/JPL-Caltech
Mosaïque du pôle sud de la Lune. // Source : NASA/JPL-Caltech

Mosaïque du pôle sud de la Lune. // Source : NASA/JPL-Caltech

Si IM-1 d’Intuitive Machines réussit, la mission sera doublement historique : elle sera non seulement la première du secteur privé à se poser sur la Lune,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : SpaceX