Publicité

L’Allemagne veut prélever une partie des superprofits des entreprises

Le prix du carburant a drastiquement augmenté en Allemagne.   - Credit:SOEREN STACHE / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Le prix du carburant a drastiquement augmenté en Allemagne. - Credit:SOEREN STACHE / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

Un plan d'aide à hauteur de 65 milliards d'euros a été acté par le gouvernement allemand, notre voisin européen étant aussi durement touché par la forte inflation. Des mesures ont été mises en place pour soutenir les ménages et les entreprises. « Une aide rapide et proportionnée aux citoyens et aux entreprises est nécessaire en raison de l'augmentation rapide des prix de l'énergie », explique ce document élaboré après des semaines de discussions laborieuses entre les trois partis de la coalition du chancelier social-démocrate Olaf Scholz.

Le chef du gouvernement a présenté le catalogue des mesures lors d'une conférence de presse ce dimanche 4 septembre. Il a assuré que l'Allemagne « pourra faire face cet hiver » à la crise énergétique, en dépit du tarissement des livraisons de gaz russe. « La Russie n'est plus un fournisseur d'énergie fiable […]. Le gouvernement fédéral s'est préparé à cette éventualité dès le début de l'année », a déclaré le social-démocrate face à la presse.

L'Allemagne souhaite également que les profits exceptionnels réalisés par certaines entreprises énergétiques soient mis à contribution. Le gouvernement indique qu'il plaidera pour qu'une mesure « de prélèvement partiel des bénéfices aléatoires » de ces entreprises soit mise en œuvre dans le cadre de l'Union européenne, mais se dit prêt à agir au niveau national. « Des producteurs profitent simplement des prix très élevés du gaz qui déterminent le prix de l'électricité », a observé le c [...] Lire la suite