L’affaire Duhamel a « tué » Marie-France Pisier, pour Julien Kouchner

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Marie-France Pisier avait été retrouvée morte en avril 2011.
Marie-France Pisier avait été retrouvée morte en avril 2011.

Trois semaines après les révélations concernant les abus incestueux présumés d'Olivier Duhamel sur son beau-fils « Victor » (prénom modifié) et après avoir témoigné dans nos colonnes, Julien Kouchner, le frère aîné de la victime, s'est à nouveau confié au Parisien. Dans cette interview, le cinquantenaire se dit « soulagé » que le secret familial ait été rendu public. « Ce drame et son silence m'ont profondément meurtri », affirme-t-il. Selon lui, sa tante Marie-France Pisier avait raconté la vérité « à ceux qui voulaient bien l'entendre », sans que rien ne change.

« Lorsque ma tante est morte, je pensais que cela serait comme un testament qui ferait éclater la vérité au grand jour, que ce que nous disions depuis des années allait enfin trouver un écho. Mais ce ne fut pas le cas », dit Julien Kouchner. Interrogé sur le décès de Marie-France Pisier, il affirme : « Je n'ai jamais cru que ma tante se soit suicidée, mais je ne sais pas comment elle est morte. Ma seule certitude, c'est que toute cette histoire l'a tuée », assure-t-il à nos confrères.

À LIRE AUSSIAffaire Duhamel : le frère de Camille Kouchner pourrait porter plainte

« Beaucoup savaient les agissements de mon beau-père »

Le frère aîné de Victor affirme par ailleurs que de nombreuses personnes étaient au courant de l'affaire, qu'elles ont choisi de taire. « Dans notre cercle, beaucoup savaient les agissements de mon beau-père », explique-t-il, tout en distinguant « ceux qui se sont éloignés et ont même [...] Lire la suite